Trois matches, trois défaites pour les Eperviers, humiliation !

Les 11 Togolais du tournoi

Jamais ceci n’était encore arrivé au pays hôte au cours des six éditions du tournoi de l’UEMOA. Le Togo vient de battre le triste record de défaites dans l’histoire du tournoi. Déjà écarté de la suite de la compétition, le Togo se devait de sauver l’honneur dans l’ultime rencontre avec le Niger ce mercredi. Il l’a de nouveau perdu 2-1. Trois défaites en autant de matches consécutifs pour une équipe dont les joueurs sont les victimes de l’impréparation et de la précipitation.

L’Etat togolais s’est précipité d’accepter accueillir un tournoi qui lui a été promis depuis 2014 par la commission de l’UEMOA et pour lequel l’équipe locale n’était pas encore prête. La traversée du désert que le foot togolais a connue ne s’était pas totalement estompée. Le Togo sortait timidement d’une crise qui a duré plusieurs années et ayant conduit à la suspension des championnats durant des saisons. Le championnat national n’avait vu que neuf journées passer. Un retour progressif que le Togo devait considérer avant d’accepter accueillir le tournoi pour lequel la qualification à la phase finale est directe et automatique pour les huit pays. Le Togo n’avait ni le temps ni les moyens d’organiser des compétitions de mise en jambe pour l’ossature locale. Personne et aucune instance n’allait condamner le Togo d’avoir esquissé l’organisation de cette compétition sur son sol. Ces réflexions ayant manqué, le Togo vient de subir une humiliation nationale inoubliable.

Avatar
A propos Colombo KPAKPABIA 1041 Articles
Colombo Kpakpabia est Directeur de publication du journal Le Temps. Il capitalise plus de 20 ans d'expérience dans la presse écrite et audiovisuelle. Colombo axe son travail sur la recherche et l'efficacité. Contact Email: colombock@gmail.com

Laisser un commentaire