Mango aménage ses espaces verts

Pour une préfecture baignant dans des difficultés liées au changement climatique, c’est une bouffée que de pouvoir trouver des ressources nécessaires pour financer l’exploitation du moindre espace vert dans la région. La Commission Préfectorale de Développement Durable (CPDD) et le Groupement de Recherche et d’Appui aux Initiatives Locales/Nord-Togo (GRAIL/NT) viennent soutenir la «mise en place d’espaces verts dans les cantons de la préfecture de l’Oti». Tous les cantons sont concernés.

Il est question d’initier et d’appuyer des actions de restauration des terres au niveau des paysans pilotes à la mise en place d’espaces verts , l’installation des fosses de compostage et fumières, la culture en couloirs dans les 17 cantons de la préfecture. Le projet vient combler en partie l’avancement du désert et surtout le manque des espaces publics dans les communautés. Le projet va contribuer à la restauration de la flore par la mise en place de parcelles qui vont devenir des places publiques. Il a indiqué que les communautés des 17 cantons seront sensibilisées sur les problèmes environnementaux.

Soyez le premier à commenter

Votre avis sur cet article