Japon: Un ministre démissionne pour avoir offert des cadeaux

Le ministre parle au journalistes après avoir démissionné

Le nouveau ministre japonais du Commerce, Isshu Sugawara a démissionné après avoir été accusé d’avoir violé la loi électorale dans une offre trop magnanime.

Selon les médias, Isshu Sugawara a donné à ses électeurs de Tokyo des melons, des oranges, des œufs et de la gelée royale chers. Il aurait également offert “de l’argent en guise de condoléances” de 185 $ à la famille d’un sympathisant.

La loi électorale japonaise interdit aux politiciens d’envoyer des dons aux électeurs de leur circonscription d’origine

Les allégations sont apparues pour la première fois dans l’hebdomadaire Shukan Bunshun, qui disait que la secrétaire de M. Sugawara avait offert environ 20.000 yens à la famille d’un électeur décédé.

Il est d’usage au Japon de donner de l’argent en guise de condoléances aux familles endeuillées – ce que l’on appelle “l’argent de l’encens”.

Le magazine a imprimé également des listes de cadeaux qui avaient été envoyés par son bureau, y compris des œufs de morue et des oranges, ainsi que les lettres de remerciement qu’il aurait reçues des bénéficiaires.

M. Sugawara a déclaré vendredi aux journalistes qu’il confirmait qu’il avait enfreint la loi électorale, mais qu’il avait décidé de se retirer, selon la Nikkei Asian Review : “Je ne veux pas que mes problèmes ralentissent les délibérations parlementaires”, a déclaré M. Sugawara. Le Premier ministre Shinzo Abe a aussi présenté ses excuses en ces termes : “J’ai la responsabilité de l’avoir nommé. Je m’excuse profondément auprès du peuple japonais.”

Le Temps avec bbc.com

Avatar
A propos Emilie ORONG 825 Articles
Emilie Orong est une passionnée de l'écriture. Elle a rejoint L'Equipe Le Temps en 2015. Couvre l'actualité nationale en tous genre et a un regard pointu sur l'actualité africaine.

Laisser un commentaire