L’ATBEF pour la prise en charge des femmes enceintes séropositives

L’Association togolaise pour le bien-être familial (ATBEF) lance la lutte pour la réduction des décès maternels chez les femmes enceintes séropositives.

L’Association togolaise pour le bien-être familial (ATBEF) a lancé avec la Division santé maternelle et infantile/planification familiale (DSMI/PF) un projet d’«intégration du dépistage et de la prise en charge de lésions pré cancéreuses du cancer du col de l’utérus dans le paquet de services offerts aux femmes séropositives au Togo».

L’action vise la réduction des décès maternels et infantiles en offrant des services spécialisés aux femmes enceintes séropositives. Ce sera un projet de trois ans d’un montant de 85.474.988 F CFA à exécuter à Lomé, Atakpamé, Tsévié, Sokodé, Kara et Dapaong en vue d’offrir 5000 services d’élimination de la transmission du VIH de la mère à l’enfant (PTME) au bénéfice des femmes enceintes qui visitent les cliniques de l’ATBEF et les cliniques partenaires.

Vingt mille (20.000) paquets de services intégrés de dépistage du cancer du col de l’utérus et de dépistage du VIH seront proposés à toutes les femmes reçues en consultation dans les cliniques de l’ATBEF et les cliniques associées.

Trente mille (30.000) personnes y compris au moins 75% de jeunes au sujet du dépistage du cancer du col de l’utérus et de la prévention du VIH doivent être sensibilisées.

La réalisation de ce projet viendra renforcer les actions des acteurs œuvrant déjà dans la prévention et la prise en charge du cancer du col de l’utérus.

Selon les statistiques du ministère de la Santé, malgré des progrès dans la réduction des décès maternels et infantiles au Togo, le pays présente toujours des indicateurs de mortalité infantile et maternelle élevés. Cette dernière est de 401 décès maternels pour 100.000 naissances vivantes alors que la mortalité infantile s’élève à 45,22 décès pour 1000 naissances vivantes.

Le Temps avec Atop

Avatar
A propos Emilie ORONG 745 Articles
Emilie Orong est une passionnée de l'écriture. Elle a rejoint L'Equipe Le Temps en 2015. Couvre l'actualité nationale en tous genre et a un regard pointu sur l'actualité africaine.

Laisser un commentaire