Des employés de Wacem détenus pour surfacturation

Plusieurs cadres togolais et indiens du cimentier Wacem sont actuellement détenus au commissariat de police de Tabligbo pour malversations. 

Selon notre confrère Lomechrono, le 27 février dernier, trois employés dont deux responsables togolais (Le chef adjoint de la mine et le chef du département Recherche et Développement) et un Indien- le chef de la mine- ont été placés en garde à vue au Commissariat de Tabligbo dans le cadre d’une affaire de surfacturation.

Puis les jours suivants, deux autres indiens dont le Directeur des opérations ont été  également interpellés.

De source officieuse, le PDG serait à l’origine d’une plainte contre ses employés.

Le cimentier Wacem est au coeur d’une actualité sulfureuse depuis quelques mois. L’entreprise, citée dans le scandale des Panama Papers, est spécialisée dans l’évasion fiscale. Plusieurs hauts-fonctionnaires de l’administration togolaise, des dirigeants politiques d’UNIR, le parti au pouvoir, sont actionnaires de Wacem.

Avatar
About Komi Dovlovi 796 Articles
Journaliste chroniqueur, Komi Dovlovi collabore au journal Le Temps depuis sa création en 1999. Il s'occupe de politique et d'actualité africaine. Son travail est axé sur la recherche et l'analyse, en conjonction avec les grands  développements au Togo et sur le continent.

Be the first to comment

Commenter cet article