L’actualité vue par Le Temps du Togo

Baromètre des médias du Togo, entre stagnation et régression

Après 2010 et 2013, l’UJIT publie un nouveau rapport, baromètre…

Tunisie: les forces armées pas infiltrées par les terroristes

Une étude réalisée en Tunisie révèle que 46% des personnes…

RDC : Les Etats-Unis opposés à un système de vote électronique

Les Etats-Unis se sont opposés lundi au recours à un…

L’entreprise ESMC démarre ses activités de production commune

Une plateforme de production commune vient de voir le jour…

Kidnapping contre rançon : le récit d’un braquage de fourgon

La jeune femme de 22 ans, otage, a été recueillie…

Ellen Johnson Sirleaf, première femme lauréate du prix Mo Ibrahim

L’ancienne présidente libérienne Ellen Johnson Sirleaf, a été désignée 5ème…

Egypte : Une danseuse russe arrêtée pour une vidéo en tenue…

Une danseuse orientale russe va être expulsée d'Egypte après la…

RCA : Munitions et drogue dans un camion d'un sous-traitant de…

De la drogue et des munitions d'armes ont été découvertes…

RDC : des patients poignardés sur leur lit d'hôpital à Goma

Douze patients ont été poignardés dimanche sur leur lit d'hôpital…

Campagne de transhumance 2018 lancée sur des appels au calme

Les différents acteurs autour de la transhumance se mobilisent pour…

RDC : Washington sanctionne un général et trois chefs miliciens

Les Etats-Unis sanctionnent financièrement un général congolais et trois chefs…

Catastrophes naturelles : deux organisations mutualisent pour assurer l’Afrique

L’ONU et l’ARC mutualisent pour accroître la couverture d'assurance paramétrique…

Kinshasa: Le prêtre Sébastien Yebo arrêté samedi, a été libéré

Le prêtre catholique Sébastien Yebo arrêté samedi à Kinshasa (RDC),…

Côte d’Ivoire: Chasse aux cartes SIM vendues dans la rue

La Côte d’Ivoire est en guerre contre les cartes SIM…

RDC : Kabila désignera son "dauphin" en juillet

Le porte-parole du gouvernement de RDC, Lambert Mende, a confirmé…

«Semons les graines de paix en milieu scolaire», dixit Ouvriers…

Semons les graines de paix en milieu scolaire est un…

La fonction publique togolaise organise la sécurité sociale

La sécurité sociale togolaise est en voie d’actualisation des outils…

Mali : Un Casque bleu togolais victime d’un accident de la…

Les autorités togolaises ont annoncé lundi la mort le week…

Pour ses 45 ans au Togo, la BOAD renforce ses…

La Banque Africaine de Développement ((BOAD) prépare ses 45 ans…

Vers une hausse de l’impôt foncier en 2018 en Côte…

La Cote d’Ivoire va revoir à la hausse l’impôt foncier…

RDC : Le cardinal Monsengwo dénonce “une prison à ciel ouvert“

“Que n’avons-nous pas vu ? Déjà la veille, le 20…

Boxe : Suspension levée pour Azaad Kélani Bayor

Le Président de la confédération africaine de boxe est de…

Sécurité alimentaire : l’ANSAT achète 80 tonnes de maïs aux producteurs

La campagne nationale 2018 d’achat des céréales a débuté par…

«Tu me traites de dictateur, je te traite de jihadiste»

Dans un post sur sa page facebook, l’ancien candidat à…

Des observateurs de l'ONU "menacés et molestés" à Kinshasa

Des observateurs des Nations unies ont été "menacés et molestés…

Nigeria : Muhammadu Buhari probable absent du prochain scrutin

Le Président nigérian Muhammadu Buhari a déclaré en fin de…

Validation d’un plan d’actions technologiques pour le développement durable

Le ministère de l’environnement et les partenaires sont parvenus à…

Francophonie, l’écrivain Alain Mabanckou rejette l’offre d'Emmanuel Macron

La réponse de Alain Mabanckou est NON. Le président Macron…

Suppression des taxes douanières sur les équipements TIC annulée

L’expérience de la suppression des taxes douanières sur les terminaux…

Découverte d'explosifs et début d'enquête au Ghana

Des individus ont été appréhendés lundi à Accra en possession…

«
»
TwitterFacebookGoogle+

Faure Gnassingbé aurait donné 5 milliards à Manuel Valls

Lors de son passage à Lomé, Faure Gnassingbé aurait offert 5 milliards CFA à Manuel Valls pour le soutenir dans le cadre de sa campagne électorale.

Dans un communiqué rendu publique ce mardi et destiné à soutenir la grève de trois jours des enseignants, le Parti des travailleurs accuse le président Faure Gnassingbé d’avoir donné une valise de 5 milliards CFA à l’ancien Premier ministre  français.

Manuel Valls et la malette de la Françafrique

Cette somme destinée à soutenir le Premier ministre Manuel Valls pour sa candidature à la primaire socialiste puis à la présidentielle 2017.

«C’est ainsi que des révélations de sources proches du régime, émanant de personnalités elles-mêmes écœurées par l’incroyable cynisme de Faure Gnassingbé à l’endroit de son propre peuple, indiquent que, lors de son voyage officiel de fin 2016 au Togo, Manuel Valls, alors qu’il était encore Chef du gouvernement français, aurait reçu un « cadeau » de 5 milliards de F CFA pour sa campagne en France en vue de l’élection présidentielle de 2017 dans laquelle il envisageait de s’engager », selon le communiqué du Parti des Travailleurs.

C’est fort de cette « manne » que l’ex Premier ministre français a fait pression pour le retrait de l’actuel locataire de l’Elysée de la course à la présidentielle française.

Détournements de fonds

Selon Monsieur Claude Ameganvi, il s’agit d’un vrai détournement de fonds car c’est en prévision de ce soutien à M. Manuel Valls que Faure Gnassingbé a fait voter par l’Assemblée nationale un collectif budgétaire de 10 milliards CFA soit disant pour paiement de cinq hélicoptères dans le cadre de la «Conférence de la sécurité sur la navigation maritime».

Des hélicoptères introuvables, d’après le Parti des Travailleurs, car « n’ayant jamais été achetés ».

Pays livré à l’étranger

A côté de ce détournement, le gouvernement aurait totalement livré le pays à l’étranger en gageant des biens publics. Voici comment le communiqué détaille ces ventes déguisées de biens publics :

Plus révoltant et aussi incroyable que cella puisse paraître, l’irresponsabilité et la gloutonnerie des membres du régime de Faure EYADEMA-GNASSINGBE les ont conduit à contracter – comme son représentant a dû l’avouer lors de la discussion sur le Collectif budgétaire, gestion 2016 – des prêts dénommés Sukuk d’un montant total de 156 milliards de F CFA auprès de certaines banques islamiques sur la période 2016-2026 en gageant des biens publics.

 

 

Il s’agit des bâtiments suivants : le site de la Foire Togo 2000, le Commissariat général de l’OTR et son Commissariat des Impôts, le siège de Togo Télécom, le Garage central, le Ministère des Travaux publics, l’UTB, le siège de la LONATO, la CENI, le Ministère du Commerce, le siège de la SAZOF et la SAZOF-Zone portuaire.

 

 

Il n’y a aucun doute que ces prêts, contractés dans l’opacité la plus totale et hors de tout contrôle par les institutions nationales de régulation du fonctionnement de l’Etat, ne s’inscrivent dans aucune logique rationnelle de développement comme celle des infrastructures et besoins scolaires, selon le même communiqué.

 

Assez d’argent pour satisfaire les enseignants

En conclusion, selon le Parti des Travailleurs, sans la « gloutonnerie » du régime, on pourrait satisfaire les revendications des enseignants et construire des infrastructures sociales.

Difficile dans ce cas d’avancer le manque d’argent pour justifier la non-satisfaction des enseignants. Par conséquent, le Parti des Travailleurs soutient les enseignants et demande au peuple togolais de leur apporter son appui.

7942 Vues totales 4 Vues ce jour
(Visited 7 023 times, 1 visits today)

Laisser un commentaire

Newsletter