Pour une amélioration des services de l’état-civil

Un atelier d’échange sur l’offre de services d’Etat-civil de qualité aux citoyens s’est tenu les 13 et 14 août à Sokodé à l’intention des agents de l’état-civil, du tribunal et des affaires sociales, de la mairie, des sages-femmes, des chefs traditionnels, des responsables des CDQ, des organisations de la société civile et des journalistes de la commune.

Cet atelier a permis d’échanger sur la gestion de l’état-civil dans la commune de Sokodé en vue d’offrir un service de qualité aux citoyens. La réflexion pertinente par les acteurs impliqués dans le fonctionnement et la gestion de l’état-civil et la responsabilité des acteurs clés de la chaîne de l’état-civil de Sokodé dans leurs engagements pour l’amélioration des services offerts aux populations étaient développés. Les participants ont été éclairés sur l’importance de l’état-civil dans la vie du citoyen et l’éthique, l’organisation juridique, le fonctionnement de l’état-civil au Togo, l’état-civil étranger et des expatriés, les techniques de transcription des actes d’état-civil, les acteurs de la chaîne de délivrance des actes de l’état-civil, les différents types de mentions et les cas imprévisibles.

L’acte de naissance est le premier document d’identification d’un individu. Il est utile dans l’établissement du certificat d’origine, de la nationalité, de la carte d’identité nationale et du passeport.
Avec Atop

Avatar
A propos Colombo KPAKPABIA 1033 Articles
Colombo Kpakpabia est Directeur de publication du journal Le Temps. Il capitalise plus de 20 ans d'expérience dans la presse écrite et audiovisuelle. Colombo axe son travail sur la recherche et l'efficacité. Contact Email: colombock@gmail.com

1 Commentaire

  1. Ce genre d’atelier est toujours utile. De plus, il est impératif de changer les anciennes pratiques concernant la récolte d’informations à transcrire sur les états civils. Il faut savoir se moderniser.

Votre avis sur cet article