En 2011 le Togo enregistrait un taux de croissance économique de 6,6% du PIB

Selon les propos du directeur général de l’Institut National de la Statistique et des Etudes Economiques et Démographiques (INSEED) tenus le 11 décembre dernier les comptes nationaux définitifs de 2011 indiquent un taux de croissance économique de 6,6% du Produit Intérieur Brut (PIB) par rapport à l’année 2010 (6,1%). Il a fallu un séminaire national pour présenter ce compte en partenariat avec l’Union Européenne (UE) à l’intention des représentants des secteurs publics et privés, des comptables nationaux et des partenaires. Ce fut l’occasion d’informer sur la disponibilité des comptes nationaux publiés à ce jour au Togo et de sensibiliser davantage sur leur importance ainsi que sur la nécessité de disposer des données économiques fiables et en temps réels.

Il ressort de cette restitution que comme en 2010, la croissance est tirée par le secteur tertiaire qui demeure le premier secteur de contribution à la création de richesse du pays avec une croissance plus forte et un poids de 45,7% dans le PIB réel. Le secteur informel a un poids considérable dans le PIB (41,1%), notamment dans le secteur primaire. Bien que ce dernier n’ait produit que 24,9% de la richesse créée en 2011 au Togo, il a absorbé 43,2% des emplois.

Les comptes nationaux produisent la photographie détaillée de la situation économique et de la structure de l’économie d’un pays à une date précise en montrant en particulier les interdépendances entre les différents secteurs.
Le Temps/Atop

Avatar
A propos Emilie ORONG 782 Articles
Emilie Orong est une passionnée de l'écriture. Elle a rejoint L'Equipe Le Temps en 2015. Couvre l'actualité nationale en tous genre et a un regard pointu sur l'actualité africaine.

Laisser un commentaire