Quatre entrepreneurs chinois arrêtés pour des retards dans les travaux

Le Président de la Tanzanie

Quatre entrepreneurs chinois, accusés de retarder l’exécution de contrats passés avec la capitale commerciale tanzanienne, Dar es Salaam, pour la construction d’infrastructures publiques, ont été arrêtés.

Les quatre Chinois, trois hommes et une femme, travaillent pour deux entreprises distinctes, notamment chargées de la construction d’un canal et d’un tronçon de route.

Pour le secrétaire exécutif de la région de Dar es Salaam, les travaux “piétinent”, alors que les deux entreprises ont reçu des avances de la part du gouvernement.

“Le gouverneur de la région a ordonné ces arrestations, en vertu des pouvoirs que lui confère la loi, pour que cela serve d’exemple aux autres entrepreneurs. Il s’agit de grands projets d’intérêt public, le retard de leur exécution, surtout en cette période de pluies, met en danger la vie de certains habitants”, explique-t-on.

Les quatre Chinois vont “passer désormais chaque nuit au Commissariat central de police et aller chaque matin superviser les travaux”, jusqu’à ce que le gouverneur “estime que le rythme d’exécution des travaux est bon”.

Le Temps avec AFP

Avatar
A propos Omaboe Akpovi 996 Articles
Journaliste Reporter, 7 ans d'expérience. Couvre l'actualité nationale et les reportages sociaux, culturels, ainsi que les événements de la la société civile. Passionné de lecture et des médias sociaux.

Laisser un commentaire