Yahya Jammeh ne figurera plus sur les billets de banque

Le portrait de l’ex-président Yahya Jammeh, qui figurait sur tous les billets de banque en Gambie, a disparu des nouvelles coupures mises en circulation cette semaine, deux ans et demi après son départ du pays et alors que les témoignages sur les crimes de son régime se multiplient.

La Banque centrale de la Gambie a commencé mardi à distribuer les nouveaux billets de 50, 100 et 200 dalasis, la monnaie locale

Un oiseau figure sur l’une des faces tandis que, sur l’autre, sont représentés un cercle de mégalithes, typique de cette région d’Afrique, un pêcheur ou encore un riziculteur.

« Une monnaie n’est pas une propriété personnelle et ne devrait pas arborer le visage d’un président en exercice », estime un défenseur gambien des droits humains, qui estime en revanche que les héros de l’indépendance auraient mérité d’y figurer.

La Banque centrale « a raison » de retirer le portrait de l’ancien président, « responsable de la mort de beaucoup de gens dans ce pays », a déclaré un commerçant. Mercredi, toutes les banques commerciales n’avaient pas encore reçu de nouveaux billets. A quelques jours de la tabaski, la Banque centrale mise sur la forte demande en argent liquide pour accélérer le processus d’échange des billets, selon son gouverneur.

Le temps avec afp

Avatar
A propos Emilie ORONG 763 Articles
Emilie Orong est une passionnée de l'écriture. Elle a rejoint L'Equipe Le Temps en 2015. Couvre l'actualité nationale en tous genre et a un regard pointu sur l'actualité africaine.

Laisser un commentaire