Pérou : l’ex-président Alan Garcia s’est suicidé

L’ancien président péruvien s’est suicidé, alors que la police venait l’arrêter dans le cadre de l’enquête sur un scandale de corruption.

L’ancien président péruvien Alan Garcia s’est suicidé, mercredi 17 avril au matin, à Lima, juste avant son arrestation dans le cadre du scandale de corruption Odebrecht. Transporté dans un état critique dans un hôpital de Lima après s’être tiré une balle dans la tête, il n’a pas survécu.

Lorsque la police est arrivée chez lui dans la matinée pour l’interpeller, il a demandé à appeler son avocat, a expliqué lors d’une conférence de presse le ministre de l’intérieur. « Il est entré dans sa chambre et a fermé la porte derrière lui. Quelques minutes plus tard, une détonation a été entendue. Les policiers sont entrés dans la chambre et ont trouvé M. Garcia assis, avec une blessure à la tête », a-t-il ajouté.

Président de 1985 à 1990, puis de 2006 à 2011, Alan Garcia, 69 ans, a été accusé l’an dernier d’avoir reçu de l’argent du groupe brésilien Odebrecht, à l’occasion de la construction d’une ligne de métro dans la capitale.

Mercredi dernier, c’est un autre ex-chef d’Etat péruvien, Pedro Pablo Kuczynski (2016-2018), qui a été placé en détention provisoire dans le cadre de cette même affaire. Ce dernier, âgé de 80 ans, a été hospitalisé d’urgence mercredi pour un problème de « tension artérielle élevée », a annoncé un de ses proches.

Le géant brésilien du bâtiment Odebrecht a distribué pendant plus d’une décennie un total de 788 millions de dollars dans une dizaine de pays à travers la région pour remporter des contrats, selon le ministère américain de la justice.

Le Temps avec AFP.

Avatar
A propos Emilie ORONG 794 Articles
Emilie Orong est une passionnée de l'écriture. Elle a rejoint L'Equipe Le Temps en 2015. Couvre l'actualité nationale en tous genre et a un regard pointu sur l'actualité africaine.

Laisser un commentaire