Moïse Katumbi récupère enfin son passeport congolais

L’opposant congolais Moïse Katumbi a son passeport. Accusé d’usurpation d’identité par le régime sortant, il lui étai interdit d’obtenir un passeport valide

Son porte-parole a indiqué mercredi que l’opposant s’était rendu à l’ambassade de la RDC à Bruxelles pour entamer les démarches en vue de récupérer son passeport » congolais.

Le nouveau Chef d’Etat, Félix Tshisekedi, a déclaré mercredi, à Windhoek en Namibie, où il était en visite, que tous les exilés devraient rentrer librement au pays.

La semaine dernière, les nouvelles autorités congolaises avaient annoncé des facilités pour les Congolais d’origine d’obtenir le visa d’entrée à l’aéroport ou le même jour dans les ambassades de la RDC. M. Tshisekedi a affirmé qu’il compte sur la diaspora congolaise pour rentrer investir et contribuer au développement du pays.

Les autorités gouvernementales et judiciaires congolaises ont accusé M. Katumbi « d’usurpation de la nationalité congolaise », pour avoir acquis la nationalité italienne; ce qu’il a toujours nié. Selon la loi congolaise, tout Congolais qui opte pour la nationalité d’un autre pays cesse d’être considéré comme Congolais.

M. Katumbi a été « injustement privé de ce passeport jusque-là, il doit être rétabli dans ce droit élémentaire dont jouit tout citoyen congolais, » selon son porte-parole, Olivier Kamitatu. « Ce déni de droit s’expliquait par le harcèlement politique, judiciaire et physique de l’ancien régime congolais envers Moïse Katumbi », a écrit M. Kamitatu dans un Tweet.

Mais, « à ce stade, aucune date pour le retour au pays n’a été arrêtée. Les conditions politiques et sécuritaires ne sont pas remplies », a-t-il expliqué. Le Temps avec AFP

Avatar
A propos Omaboe Akpovi 937 Articles
Journaliste Reporter, 7 ans d'expérience. Couvre l'actualité nationale et les reportages sociaux, culturels, ainsi que les événements de la la société civile. Passionné de lecture et des médias sociaux.

Laisser un commentaire