Togo: le PNP maintient le cap avec ses réunions hebdomadaires

Le Parti National Panafricain montre qu'il est désormais un parti incontournable dans le jeu politique au Togo

Le parti de Tikpi Atchadam poursuit ses réunions hebdomadaires à son siège à Agoe-Nyivé, nord de Lomé et dans d’autres localités du pays où le PNP est implanté. Des dizaines de militants participent à ces rencontres, démontrant leur détermination à tourner la page de la dictature au Togo.

Le PNP est un parti politique avec lequel il faut définitivement compter sur l’échiquier politique au Togo. Après le 20 décembre 2018 et alors que la Coalition de l’opposition C14 bat de l’aile, le Parti National Panafricain continue sur sa lancée. Chaque samedi, les militants du parti sont invités au siège à Agoe-Nyivé. Les membres du bureau et d’autres cadres les entretiennent sur divers sujets. Ces rendez-vous, aux-dires de M. Tchatikpi Ouro-Djikpa Conseiller et porte-parole du parti sont destinés à informer les militants et à les former sur divers sujets sur la vie du parti et la situation dans le pays.

La réunion du samedi 16 février 2019 n’a pas dérogé à la tradition. Ils étaient au moins trois milliers à se rendre au siège où, débout ou assis sur des chaises, hommes et femmes ont écouté les responsables du parti. L’absence au pays du leader de la formation depuis plusieurs mois n’enlève rien à la verve et à la détermination des militants. La stratégie du parti se résume dans cette déclaration de son Conseiller:

Si tout le monde se met debout, le tour est joué. Cela s’appelle le maillage des forces de contestation. Lorsque tous les foyers seront en ébullition, on ne peut qu’avoir le résultat escompté, c’est-à-dire l’alternance au sommet de l’Etat, le changement démocratique et le développement économique.

Le maillage du territoire est au cœur des actions du PNP depuis plusieurs mois. Cependant ces rencontres ne se déroulent toujours pas dans le calme. Le 18 janvier dernier, les forces de l’ordre à Anié ont usé de gaz lacrymogènes pour disperser le public amassé pour suivre le meeting du parti dans cette localité.

Le parti reste constant dans ses revendications. Il s’agit du retour à la constitution de 1992 et du vote de la diaspora. Le parti ne s’est pas encore prononcé officiellement sur sa participation ou non aux élections locales annoncées pour cette année dans le pays. Le PNP est l’un des poids lours de la Coalition des 14 partis dont la création a fait suite à la grande manifestation organisée par le parti à Lomé et dans d’autres villes du pays le17 août 2017.

Josephine Bawa

Avatar
About Joséphine Bawa 53 Articles
Responsable Desk politique et Afrique Joséphine Bawa capitalise 17 ans d'expérience en matière de communication et journalisme. Diplômée de Wit University (Johannesbrg, South Africa) elle a collaboré avec diverses agences de presse internationales dont AP, Reuters. Josephine dirige le desk politique de la Rédaction du journal Le Temps. Joséphine est également consultante auprès de plusieurs cabinets en Afrique et en Amérique du Nord.

Be the first to comment

Commenter cet article