La marche de la C14 du 26 janvier n’a pas mobilisé du monde

Manifestants de l'opposition au Togo (image d'archive)

Comme annoncé, les partisans des partis de la la Coalition de l’opposition (C14) ont battu le pavé aujourd’hui à Lomé comme dans d’autres villes du Togo. Mais la grande mobilisation annoncée n’a pas eu lieu. Les populations n’ont pas répondu à l’appel.

Pour les principaux responsables de cette coalition, ce sont les mesures de sécurité extrêmes prises par les autorités qui auraient dissuadé les manifestants à sortir. Ils font état du déploiement remarqué de la police et de l’armée à des points névralgiques des localités concernées.

En même temps à Sokodé, on signale des voies de fait sur les militants de l’opposition qui se déplaçaient pour se rendre sur les lieux de rassemblement. Des images ont circulé montrant des personnes ayant subi des bastonnades.

Depuis quelques temps, tout est fait pour empêcher ou restreindre les manifestations initiées par l’opposition. Le gouvernement trouve toujours des alibis pour justifier ces mesures. Du côté de la C14 on semble ne pas trouver d’autres alternatives que les marches, pour le moment.

La Rédaction

Avatar
A propos Joséphine Bawa 55 Articles
Responsable Desk politique et Afrique Joséphine Bawa capitalise 17 ans d'expérience en matière de communication et journalisme. Diplômée de Wit University (Johannesbrg, South Africa) elle a collaboré avec diverses agences de presse internationales dont AP, Reuters. Josephine dirige le desk politique de la Rédaction du journal Le Temps. Joséphine est également consultante auprès de plusieurs cabinets en Afrique et en Amérique du Nord.

Laisser un commentaire