Ïle Maurice : la présidente contrainte à démissionner

La présidente de l’Île Maurice est contrainte à démissionner de son poste après qu’elle a reconnu avoir été aidée dans les miettes d’une ONG. Scandale !

La présidente mauricienne Ameenah-Garib Fakim, impliquée dans un scandale financier, va démissionner juste après les cérémonies du 50ème anniversaire de l’indépendance du 12 mars, a annoncé le 09 mars à la presse le Premier ministre Pravind Jugnauth.

Seule femme chef d’État en Afrique, Mme Fakim est en poste depuis juin 2015.

Elle était la première femme à occuper cette fonction honorifique dans l’histoire de l’île Maurice.

Elle était accusée depuis plusieurs jours d’avoir utilisé une carte bancaire fournie par une ONG pour effectuer des achats personnels.

Le Temps avec AFP

Avatar
A propos Omaboe Akpovi 934 Articles
Journaliste Reporter, 7 ans d'expérience. Couvre l'actualité nationale et les reportages sociaux, culturels, ainsi que les événements de la la société civile. Passionné de lecture et des médias sociaux.

Laisser un commentaire