Ist/Vih/Sida : Le Togo et le Bénin en campagne conjointe

Des stratégies de lutte contre les Ist/Vih/Sida se multiplient : une campagne au nœud transfrontalier Hilla-condji et Sanvee-Condji a été lancée à Aného.

L’Organisation du Corridor Abidjan-Lagos (OCAL) et l’Organisation Ouest-Africaine de la Santé (OOAS) ont lancé, le 16 novembre à Aného, une mini-campagne pour le Renforcement de la santé de reproduction et la lutte contre les IST/VIH/SIDA au nœud transfrontalier Hilla-Condji (Bénin) et Sanvee-Condji (Togo), dans le cadre du Programme régional « Santé de la reproduction et prévention du VIH dans la Région CEDEAO ».

L’USAID et la GIZ se sont engagés aux côtés des institutions afin d’offrir des tests de dépistage à 700 riverains ou migrants (porte-faix, jeunes filles libres, pêcheurs, vendeurs ambulants et la population), d’administrer des méthodes contraceptives modernes à au moins 150 femmes de 15 à 49 ans de ces zones et de distribuer trente mille préservatifs aux populations.

La mini-campagne devrait permettre d’améliorer les connaissances sur la lutte contre le VIH en vue des changements de comportements mais aussi; d’assurer la référence de toutes les personnes dépistées positives au VIH et la référence des bénéficiaires des méthodes contraceptives modernes pendant cette campagne.

Des services ont été offerts dans les formations sanitaires aux frontières Togo-Bénin. Déjà lors de la première campagne de 2016, 1002 personnes ont été dépistées au VIH, 311 femmes ont bénéficié de méthodes contraceptives modernes de contraception, 36 enfants et 16 femmes ont été vaccinés et 51.500 préservatifs avaient été distribués.

Cette campagne aux nœuds frontaliers se justifie par l’abandon des populations riveraines par le secteur de la santé ; ce qui avait entraîné la recrudescence des IST et le VIH.

Selon des statistiques du ministère de la Santé du Togo, l’épidémie du VIH est de type généralisé avec une prévalence de 2,5% dans la population de 15-49 ans en 2013-2014 avec un pic de 3,2 % dans les Lacs. La contraception a réduit de 25% la mortalité maternelle.

Avatar
A propos Omaboe Akpovi 888 Articles
Journaliste Reporter, 7 ans d'expérience. Couvre l'actualité nationale et les reportages sociaux, culturels, ainsi que les événements de la la société civile. Passionné de lecture et des médias sociaux.

Soyez le premier à commenter

Votre commentaire sur cet article