L’Union Européenne s’intéressera aux volontaires nationaux sur ses projets

L’Union européenne et l’agence nationale du volontariat s’accordent sur l’implication des volontaires dans la mise en œuvre des projets de la délégation.

Une signature d’accord de partenariat pour la mise à disposition des volontaires nationaux de l’Agence Nationale du Volontariat au Togo (ANVT) sur les projets de l’Union Européenne (UE) au Togo, est intervenue le 11 octobre à Lomé, entre la Délégation de l’UE au Togo et l’ANVT.

Selon les dispositions de cet accord, l’UE recrutera une cinquantaine de volontaires nationaux d’ici la fin de l’année et une centaine d’ici 2018. Ces jeunes pourront ainsi acquérir une expérience et apporter leur contribution dans les domaines de l’énergie, l’eau et l’assainissement, la justice, la décentralisation, l’environnement, gestion des finances publiques et la santé.

Les documents ont été paraphés par la Cheffe de Délégation de l’UE au Togo, Mme Christina Martins Barreira et la ministre en charge de la Jeunesse. Mme Martins Barreira a rappelé qu’en Afrique, près de 60 % de la population est âgée de moins de 25 ans et qu’au Togo, la moitié de la population a moins de 20 ans. Pour elle, ces jeunes ont justement besoin d’un soutien devant leur servir à l’avenir.

Le partenariat entre l’UE et le Togo trouve ses fondements dans une reconnaissance réciproque des spécifiés de chaque partie et des expériences acquises.

Avatar
A propos Omaboe Akpovi 892 Articles
Journaliste Reporter, 7 ans d'expérience. Couvre l'actualité nationale et les reportages sociaux, culturels, ainsi que les événements de la la société civile. Passionné de lecture et des médias sociaux.

Soyez le premier à commenter

Commenter cet article