Société civile : Boukari Manaf est décédé dans un tragique accident

Boukari Manaf, consultant de la société civile et critique littéraire, est décédé le 24 mai dernier dans un accident sur la route d’Atakpamé.

Des membres du GF2D (Groupe de réflexion et d’action Femme, Démocratie et Développement) sont morts hier dans un tragique accident de la route. Ils revenaient de mission d’Atakpamé pour le compte du HCRRUN.

Boukari Manaf, consultant pour la société civile, il était dans un véhicule de l’assistante de programme du GF2D. Il travaillait au Centre des oeuvres de l’Université de Lomé (COUL) et était également chef division informations, relations publiques et communication à la DIRECOOP de l’Université de Lomé. Diplômé en lettres, Boukari Manaf faisait également office de critique littéraire. Il occupait d’ailleurs le poste de rédacteur de l’éphémère revue Agora Critique fondée par feu Daniel Lawson-Body dont il était un fervent disciple.

En tant qu’acteur de la société civile, il avait participé à la constitution de l’association Alternative Leadership Group (ALG), de la Plateforme Citoyenne Justice et Verite, à la Nuit des Droits de l’Homme, Togo Vision 2030, CACIT, et Initiative Baromètre.

Il était âgé d’une trentaine d’années.

L'assistance lors de l'hommage cette après-midi au siège du GF2D

Kafui Gbadagbui, assistante de projet se trouve également parmi les trois victimes.

Une réunion de prière pour rendre hommage aux victimes aura lieu cette après-midi à 15 heures au siège de GF2D.

 

Avatar
A propos Komi Dovlovi 797 Articles
Journaliste chroniqueur, Komi Dovlovi collabore au journal Le Temps depuis sa création en 1999. Il s'occupe de politique et d'actualité africaine. Son travail est axé sur la recherche et l'analyse, en conjonction avec les grands  développements au Togo et sur le continent.

Laisser un commentaire