Un soldat « furieux » tue treize téléspectateurs dans un bar de Juba

La police sud soudanaise communique autour d’une fusillade dans un bar de Juba pendant la retransmission d’un match du championnat anglais de football. La fusillade a fait treize morts et dix blessés selon un nouveau bilan ce lundi. Sur place samedi, la police annonçait huit mort mais plusieurs personnes ont succombé à leurs blessures.

Selon la police, la fusillade a été déclenchée par un homme “furieux” de s’être vu demander un droit d’entrée à 45 centimes d’euros (0,5 dollar) dans ce bar qui retransmettait le match de première ligue entre les équipes de Chelsea et Everton.

“Un homme ivre a voulu rentrer dans le bar et en a été empêché par le gérant qui lui a demandé de payer. Il est parti furieux, mais il est revenu avec une arme et a commencé à tirer au hasard”, a précisé M. Amondoc, le porte-parole adjoint de la police sud soudannaise.

La fusillade s’est produite vers 21H00 (18H00 GMT) dans un bar de Gure, un quartier pauvre dans la périphérie sud-ouest de Juba.

Wani Patrick qui se trouvait dans le bar a été blessé à la main: “Quand j’ai été touché, je suis tombé et des gens sont tombés sur moi. Je n’ai pu me relever que lorsqu’il a eu fini de vider son chargeur”, a-t-il rapporté à l’AFP depuis l’hôpital de Juba où il est soigné. “Beaucoup de gens ont été touchés par balle, beaucoup de gens sont morts”, a-t-il ajouté.

L’homme est parvenu à s’enfuir. Une enquête “est en cours”, a précisé le ministre adjoint de l’Information, Paul Akol Kordit.

Le Temps avec AFP

Avatar
A propos Omaboe Akpovi 996 Articles
Journaliste Reporter, 7 ans d'expérience. Couvre l'actualité nationale et les reportages sociaux, culturels, ainsi que les événements de la la société civile. Passionné de lecture et des médias sociaux.

Laisser un commentaire