La grogne sociale atteint les magistrats au Tchad

Les magistrats ont lancé une grève vendredi au Tchad, élargissant ainsi le mouvement social qui sévit dans le pays.

La grève des magistrats débute au lendemain de la grève sèche ordonnée par la plateforme de revendication syndicale touchant le secteur de l’éducation et de la santé.

Les magistrats observent eux-aussi une grève sèche pour une période de deux semaines à partir de ce vendredi 28 octobre 2016.

Ils exigent entre autres le retrait immédiat du décret portant réduction des indemnités d’une catégorie des agents de l’état et le respect des textes constitutionnels.

André Kodmadjingar à N’Djamena

Avatar
A propos Omaboe Akpovi 937 Articles
Journaliste Reporter, 7 ans d'expérience. Couvre l'actualité nationale et les reportages sociaux, culturels, ainsi que les événements de la la société civile. Passionné de lecture et des médias sociaux.

Laisser un commentaire