Diagnostic précoce du cancer de sein chez 500 femmes

Une campagne de dépistage du cancer du sein au profit des femmes de la Kara a été organisée le 2 juin par l’ONG ALAFIA « Femme, santé et Développement » en collaboration avec le programme des maladies non transmissibles du ministère de la Santé. Cette campagne de dépistage qui a reçu l’appui financier de NVIDIA basée au Etats Unis d’Amérique, s’inscrit dans le cadre de l’exécution du projet « Enseignante contre le cancer de sein » de l’ONG dont le but est de lutter contre cette maladie chez les femmes et certains hommes ayant des seins.

L’objectif principal est d’amener les femmes à faire le diagnostic précoce pour prévenir cette maladie qui fait plus de victimes chez les femmes. La directrice exécutive de l’ONG ALAFIA, Mme Adzoavi Nyuito Tatey et sa suite ont saisi l’occasion pour sensibiliser les femmes sur l’autopalpation des seins et le diagnostic précoce qui va contribuer à réduire le taux de mortalité lié à la maladie.

Les facteurs de risques de cancer du sein et les manifestations ont été portés à la connaissance des femmes pour leur permettre de se rendre le plus tôt à l’hôpital en vue d’une consultation médicale.

Au rang des facteurs de risques de cancer du sein, figurent les tumeurs bénignes, l’obésité, l’abus de l’alcool, la faible consommation de fruits et de légumes, l’absence d’activité sportive, les traitements hormonaux prescrits ou de traitement substitutif de la ménopause. Selon elles, les principales manifestations sont la présence d’un nodule à l’intérieur du sein, la fossette sur la surface du sein, une déformation du mamelon, l’écoulement de sang ou d’un liquide noirâtre suite au pincement du sein.
Le Temps/ATOP/KE/AAA

Avatar
A propos Emilie ORONG 745 Articles
Emilie Orong est une passionnée de l'écriture. Elle a rejoint L'Equipe Le Temps en 2015. Couvre l'actualité nationale en tous genre et a un regard pointu sur l'actualité africaine.

Laisser un commentaire