Une mission de supervision conjointe évalue les activités du PNIASA

PNIASALa 5ème mission de supervision conjointe Banque Mondiale (BM), Fonds International pour le Développement Agricole (FIDA) et le gouvernement togolais sur les activités du Programme National d’Investissement Agricole et de Sécurité Alimentaire (PNIASA) a lancé les travaux de son évaluation le 27 novembre dernier à Lomé.

Cette rencontre initiée par le gouvernement avec l’appui des partenaires techniques et financiers vise à examiner les progrès réalisés et les résultats obtenus dans la mise en œuvre des différents projets dans le secteur agricole et à élaborer une feuille de route pour améliorer les performances des projets.

Pendant une semaine des experts de la BM, du FIDA, de la FAO, avec les équipes techniques du ministère de l’Agriculture, de l’Elevage et de la Pêche iront vers les producteurs agricoles pour apprécier les réalisations faites avec les fonds qui leur ont été alloués. Parallèlement, cette mission aura à faire une analyse efficiente des avancées enregistrées par les projets depuis la dernière mission tenue en mai dernier au Togo. Au cas échéant identifier les goulots d’étranglement pour mieux coordonner les activités.

Cette mission situera les différetns appus à apporter à l’organisation de la 11ème réunion formelle du groupe des partenaires techniques et financiers du secteur agricole du Togo prévue ce 03 décembre à Lomé qu’organise la FAO et le ministère de l’Agriculture, de l’Elevage et de la Pêche du Togo.

Le PNIASA a permis de sortir le secteur agricole des sentiers battus. Cette année, le Togo a dégagé un excédent de 156.000 tonnes dans la filière céréalière, 745.000 tonnes au niveau de la filière tubercules et 131.000 tonnes dans la filière légumineuse. On avance également des avancées observées dans les filières animalière et halieutique.

Avatar
A propos Emilie ORONG 643 Articles
Emilie Orong est une passionnée de l'écriture. Elle a rejoint L'Equipe Le Temps en 2015. Couvre l'actualité nationale en tous genre et a un regard pointu sur l'actualité africaine.

Soyez le premier à commenter

Votre avis sur cet article