La moutarde traditionnelle ou l’autre complément alimentaire !

Le Père Lazare fait partie de ces premiers missionnaires venus s’installer dans cette petite bourgade de la préfecture de la Binah pour conquérir les âmes et y apporter de la très bonne nouvelle. Adoubé et chéri rapidement par toute la population, il finit par conquérir la sympathie des habitants du village mais il aimait aussi à se faire considérer comme le plus pauvre de tous et de la terre. Sa sépulture gît encore au cimetière de la localité mais, de part son œuvre il s’est fait beaucoup d’amis au point où ceux-ci lui ont consacré une association entière dont les œuvres sont tournées dans l’humanitaire qui s’appelle « l’Association Humanitaire des Amis du Pauvre Lazare » (AHAPL). Les œuvres de proximité de cette association sont innombrables mais l’essentiel tirées du réservoir cultuel et du patrimoine traditionnel de la localité de Tchikawa, pourvoyeuse de la moutarde traditionnelle à base des grains du néré (de son nom scientifique Parkia biglobosa, Mimosoideae).

FRUITS NERE

La localité de Tchikawa, dont la végétation constituée de vastes savanes arborées et des environs largement ruraux et culturaux, deviendra bientôt la capitale de la moutarde pour le pays. Le néré y a poussé par la volonté du Créateur, arrosé et entretenu aux bons soins du Seigneur et ses grains permettent de produire la moutarde. Sur le marché, la « moutarom-Togo », cette moutarde améliorée, aromatise les menus plats des ménages togolais mais la production est loin de couvrir l’ensemble du pays.

Un projet de fabrication de cette moutarde traditionnelle améliorée a été reconnu à cette association du Pauvre Lazare et lancé le 20 novembre dernier dans la Binah avec les soins financiers du Programme d’Appui au Secteur Agricole (PASA) dans le souci de promouvoir et d’améliorer la qualité des produits locaux et essentiellement cette moutarde dont les vertus thérapeutiques sont reconnues et variées dans l’alimentation. Ce projet, financé à hauteur de 24774600, permettra de construire un magasin et l’atelier de transformation, l’achat des matières premières et à l’acquisition du matériel spécifique et des équipements.

Les responsables de l’association croient que le projet permettra de soutenir moralement, matériellement, physiquement et spirituellement les démunis, les orphelins et les personnes âgées abandonnées de la localité et des environs. A la fin et en marge de l’impact environnemental, consistant à protéger les nérés, les bénéficiaires pourront adopter une meilleure technique de transformation de la moutarde, respecter les conditions d’hygiène dans le processus de transformation, de conditionnement et de présentation d’une meilleure moutarde aromatisée sur le marché.

Boulettes de moutarde
Boulettes de moutarde

La moutarde traditionnelle est obtenue à base d’une tradition séculaire artisanale à partir des grains de néré, un arbre possédant beaucoup de vertus sur le plan sanitaire. La moutarde améliorée est fabriquée à base de ces grains de néré, du thé de Gambie, de l’oignon, de l’anis et de l’ail. Le produit obtenu participe à la préparation de toutes les sauces et est considéré comme un complément alimentaire aromatisé très succulent, à l’appétit gourmand de tous.

Koffi

Avatar
A propos Colombo KPAKPABIA 1042 Articles
Colombo Kpakpabia est Directeur de publication du journal Le Temps. Il capitalise plus de 20 ans d'expérience dans la presse écrite et audiovisuelle. Colombo axe son travail sur la recherche et l'efficacité. Contact Email: colombock@gmail.com

Laisser un commentaire