Trafic de bois frauduleux : Le ministère de l’environnement au rapport

Le Ministère togolais de l’Environnement et des Ressources Forestières(MERF)  a porté à la connaissance du public les explications sur les allégations de trafic de bois frauduleux parues dans la presse la semaine dernière. La presse a fait état un réseau de production de faux documents d’autorisation d’importation de produits forestiers du Ghana.

BOIS

Le MERF a diligenté des missions d’informations au Ghana quant à la légalité de ces documents. Selon le MERF, les autorités ghanéennes n’ont pas reconnu la validité des documents en question.

 Des informations obtenues auprès des autorités ghanéennes à l’issue de cette mission font soupçonner l’existence d’un tel réseau, a souligné Koffi Gnronfoun, Directeur des ressources forestières.

En conséquence, le  MERF a fait sortir le 30 juin dernier une note de service portant suspension provisoire de la délivrance des autorisations de transport de bois naturels.

Des personnes présumées membres du réseau seraient interpellées et actuellement dans les mains de la police judiciaire.

Avatar
A propos Komi Dovlovi 791 Articles
Journaliste chroniqueur, Komi Dovlovi collabore au journal Le Temps depuis sa création en 1999. Il s'occupe de politique et d'actualité africaine. Son travail est axé sur la recherche et l'analyse, en conjonction avec les grands  développements au Togo et sur le continent.

Soyez le premier à commenter

Votre avis sur cet article