Le Temps est un journal indépendant, créé au Togo en 1999. Avec une ligne éditoriale axée sur l’intégrité et le professionnalisme, le journal hebdomadaire puis quotidien à partir  de l’an 2000 a été reconnu comme l’un des meilleurs titres parmi les organes de presse publiés dans le pays.

Malgré un environnement politique et social peu stable et une situation économique difficile, Le Temps a su s’imposer par la qualité du traitement de l’information, son vaste réseau de collaborateurs à travers le pays, le courage et l’abnégation de son équipe.

L’indépendance est le credo de notre journal

Le site web LeTempsTg.com (ou letempstg.com) a été lancé en 2014 pour poursuivre la mission. Il s’agit d’un web magazine qui ambitionne d’informer et d’éduquer et de divertir ses lecteurs (Togolais, Africains et étrangers) dans un esprit d’indépendance et de professionnalisme.

La nouvelle édition du journal est l’œuvre du groupe Le Temps Médias, un projet de groupe médias qui comprend d’autres ambitions médiatiques…

Notre magazine vous permet chaque jour de trouver l’essentiel pour votre information et votre distraction en ligne. A travers diverses rubriques, il couvre l’actualité nationale, africaine et internationale en sélectionnant parmi les sujets les plus intéressants du moment. Nos équipes installées à Lomé et dans d’autres villes du Togo avec des collaborateurs à l’étranger est à votre écoute permanente.

Depuis Janvier 2019, l’édition papier du journal a repris, avec la même équipe et le même entrain.

Notre équipe a souscrit à un code d’éthique et de bonne conduite

Pour permettre à notre lecteurs d’avoir un accès plus facile à nos contenus, nous mettons à leur disposition des applications mobiles gratuitement, Android, iOS et Blackberry.

Grâce à cette édition mobile, Le Temps vous propose des articles ciblés: reportages, enquêtes, interviews, etc…, ainsi que des productions sur support Smartphone et Tablette.

Notre ambition: mériter la confiance de nos milliers de lecteurs

Abonnez-vous à la Newsletter



Be the first to comment

Commenter cet article