Des femmes se forment en techniques de transformation du manioc

Dans la région Centrale de plus en plus de femmes et des groupements féminins s’organisent pour augmenter leur chance de pouvoir écouler leurs produits.

Organisées autour des plateformes multifonctionnelles, elles sollicitent divers accompagnements afin  d’augmenter leurs connaissances en techniques de transformation et de commercialisation de leurs produits agroalimentaires.

A Sokodé par exemple, vingt-une femmes de sept groupements venues des préfectures de Blitta, Sotouboua, Tchamba et Tchaoudjo ont pu se familiariser avec les techniques de transformation du manioc et des mangues en produits dérivés, les stratégies de leur commercialisation, les chaînes de valeurs, la transformation de ces produits et des diagrammes de transformation. Elles ont également été outillées sur l’analyse du produit fabriqué au laboratoire et la certification, l’importance de l’emballage, les différents types d’emballage et leurs caractéristiques. La formation était utile pour la promotion et l’amélioration des activités génératrices de revenus de ces femmes qui s’adonnent à l’agriculture et activités dérivées. Si elles s’y adonnent davantage ces bénéficiaires pourront rentabiliser leurs unités de production pour leur autonomisation.

Soyez le premier à commenter

Votre avis sur cet article