Hôpital St Pérégrin: Quand UNIR veut conquérir Agoe-Nyivé

La maquette du projet d'hôpital financé par la CNSS au Nord de la capitale

Le 15 Février 2019, le président de la République a procédé à la pose de la première pierre pour la construction d’un hôpital. Le site est Agoe-Nyivé, nouvelle commune-préfecture au Nord de Lomé. Et le projet est par la Caisse Nationale de Sécurité Sociale (CNSS) dirigée par Ingrid Awadé.

Pourquoi un simple projet occasionne tant de bruits alors même que le premier mur n’est pas encore sorti de terre et que rien ne permet de croire que comme des dizaines d’autres qui l’ont précédée, cette première pierre verrait s’élever un mur et que le projet irait jusqu’au bout? La propagande présidentielle n’a pas lésiné sur les moyens. La maquette officielle et d’autres supports publicitaires sont massivement déversés dans les médias et sur les réseaux sociaux. Les indicateurs prévisionnels sont vantés sans ménagement. Tout est mis en oeuvre pour séduire…

L »hôpital disposera d’un plateau technique qui permettra d’offrir essentiellement des soins d’excellence et de répondre de manière adéquate aux problèmes de santé posés par les patients…

Un projet social pour l’image du chef

Le but véritable de cette initiative ne peut tromper aucun observateur averti. Agoè-Nyivé n’a pas été choisi par hasard. Depuis une vingtaine d’années, Agoe a accueilli une grande partie de la population de la vieille Lomé. Le régime en a vite fait une préfecture et récemment une commune. La zone est peuplée et les habitants sont plutôt actifs. Rien de plus pour attiser l’appétit des politiques. Pour UNIR, il s’agit surtout de tout faire pour avoir la bourgade dans son escarcelle. Et puisque le régime n’a rien réalisé dans la localité, il invente des projets pour avoir la grâce de la population.

A défaut de réalisation, on fait des maquettes pour la propagande de l’Etat UNIR

Coupé l’herbe sous le pied

C’est aussi l’opposition qui est visée. Depuis le début des manifestations contre le régime, on a remarqué une grande participation des habitants d’Agoe-Nyivé. Ils se rendaient par milliers dans les meetings de la C14. C’est aussi là-bas que le PNP de Tikpi Atchadam a son quartier général, et où se tiennent des chaque semaine des réunions politiques qui drainent du monde. La vérité est que UNIR a peur et dans le microcosme, on s’agite.

Ce qui fait courir, ce sont les prochaines élections locales. Ils veulent contrôler la mairie d’Agoe-Nyivé, était plus ou moins sûr de perdre celle de la capitale. Et puisque la probabilité est forte que des opposants pourraient prendre part à ces élections, le pouvoir innove. En attendant, des milliers de malades traînent au CHU Sylvanus Olympio de Lomé Tokoin, sans mtériel nu équipements adéquats pour les soigner.

J. Bawa

Avatar
A propos Joséphine Bawa 55 Articles
Responsable Desk politique et Afrique Joséphine Bawa capitalise 17 ans d'expérience en matière de communication et journalisme. Diplômée de Wit University (Johannesbrg, South Africa) elle a collaboré avec diverses agences de presse internationales dont AP, Reuters. Josephine dirige le desk politique de la Rédaction du journal Le Temps. Joséphine est également consultante auprès de plusieurs cabinets en Afrique et en Amérique du Nord.

Laisser un commentaire