Pas de Compact MCA pour le Togo sans des ‘réformes crédibles’

Pour que le Togo puisse bénéficier d'un compact MCA, le MCC évaluera les efforts en matière d'ouverture politique

Le Togo attend depuis 3 ans la mise en place d’un premier compact estimé à des centaines de milliards de francs CFA. Mais du côté du MCC, le mécanisme de financements ciblés américains pour la croissance économique des pays partenaires, on attend de voir.

Le Millenium Challenge Corporation (MCC) vient de débloquer 35 millions de dollars au titre de don, comptant pour le programme seuil du Programme « Seuil » au Togo. Deux priorités sont fixées pour ce financement: la réforme foncière et le développement des Technologies de l’Information et de la Communication au service des populations.

Les autorités font mine de se réjouir de cet apport, mais en réalité, elles sont déçues parce que le MCC n’a pas accordé au pays le « compact » qui devrait donner lieu aux financements de grande envergure.

Contrairement à la propagande gouvernementale, ce don (environ 20 milliards de CFA) ne constitue pas une véritable avancée dans le cadre de l’éligibilité du Togo aux gros financements du MCC.

A Washington, on observe

De source digne de foi, les responsables du MCC ne sont pas encore convaincus quant à l’ouverture démocratique, condition de base pour la participation du pays au Millenium Challenge Account (MCA). Le Togo bénéfice du « Treshold » qui est un financement intermédiaire modeste pour couvrir des secteurs susceptibles de constituer des valeurs ajoutées. Ainsi en ciblant la réforme foncière et les TIC, le MCC veut juste encourager les autorités togolaises de leur volonté à les accompagner pour aller plus loin dans le cadre de l’ouverture du pays sur le plan des libertés publiques et de la démocratie.

« Nous savons que des projets de réformes existent et nous voulons voir comment ils vont aboutir », a signalé au Temps une source proche du dossier. Il s’agit assurément des réformes relatives aux réformes de la constitution.

Les modalités relatives aux mécanismes de l’alternance à la tête du pays sont particulièrement attendues.

ABONNEZ-VOUS AU JOURNAL LE TEMPS !

S’abonner au Temps

Le don qui est fait va aider le Togo à faire face aux « contraintes majeures à la croissance économique et à l’investissement privé ». Les priorités retenues avec les partenaires togolais concernent des problèmes liés aux secteurs de l’agriculture, du foncier et de l’accès aux nouvelles technologies. Il est évident que le MCC aura un regard attentif sur l’utilisation de ces fonds et les résultats qui en seront issus. 

Plusieurs pays sont ont bénéficié des compacts du MCC sans passer par les étapes qui sont imposées au Togo. Sans les réformes politiques profondes comme elles sont réclamées par les populations togolaises, il serait difficile au gouvernement américain de desserrer les bourses pour fiancer les grands travaux au Togo.

Omaboe Akpovi

Avatar
A propos Omaboe Akpovi 915 Articles
Journaliste Reporter, 7 ans d'expérience. Couvre l'actualité nationale et les reportages sociaux, culturels, ainsi que les événements de la la société civile. Passionné de lecture et des médias sociaux.

Laisser un commentaire