Niger : Les recherches se poursuivent après le naufrage

Le Niger et le Bénin sont encore à la recherche d’au moins 40 personnes introuvables après le naufrage de leur embarcation sur le fleuve Niger mardi.

Au Niger, les recherches se poursuivent encore pour espérer retrouver les corps d’une quarantaine de personnes victimes du naufrage de leur pirogue le mardi.

L’accident est survenu près du village d’Ouna lorsqu’une barque en provenance de l’île béninoise de Gorou Beri avec à son bord une centaine de passagers a cédé à un coup de vent.

Jusqu’à 15h TU jeudi, aucun corps n’avait été retrouvé selon le maire de la commune rurale de Sambera, près du lieu de l’accident.

Lors des opérations de secours après le drame, 62 personnes ont été sauvées. Il y avait également 43 paires de chaussures, ce qui laisse croire que leurs propriétaires se sont noyés.

D’après les pêcheurs, « du fait du trop-plein du fleuve, il faut 24h pour que les corps commencent à immerger », a indiqué le maire de Sambera Oumarou Hassane.

« Les populations et les unités navales de la douane, de la gendarmerie et des forestiers sont mobilisés avec pour consigne de veiller à ce que les corps qui immergeront soient récupérés et identifiés » a poursuivi le maire.

Par le passé, des pirogues ont chaviré sur le fleuve à ce niveau, soit pour cause de surcharge ou de forts courants d’eau, mais jamais le bilan avait été aussi lourd.
Les autorités nigériennes et béninoises à la frontière prévoient de se retrouver bientôt pour réactiver des mesures d’interdiction de navigation la nuit ainsi que les surcharges.

Avatar
A propos Emilie ORONG 692 Articles
Emilie Orong est une passionnée de l'écriture. Elle a rejoint L'Equipe Le Temps en 2015. Couvre l'actualité nationale en tous genre et a un regard pointu sur l'actualité africaine.

Laisser un commentaire