Burkina Faso : Quatre militaires tués dans une attaque à Nassoumbou

Le Burkina Faso est devenu une cible fréquente des djihadistes depuis plusieurs mois


De source sécuritaire, des individus armés ont attaqué ce lundi 28 janvier 2019 le détachement militaire de Nassoumbou. Quatre soldats burkinabè ont été tués et cinq blessés. Le groupe armé, auteur de cette attaque, est venu du Mali et estimé entre 300 à 400 personnes sur des motos, selon la source. Face à la riposte, les assaillants sont repartis en emportant leurs morts et leurs blessés.
Au moins quatre éléments des Forces de défense et de sécurité (FDS) burkinabè décédés lundi matin dans une attaque armée perpétrée par des individus non identifiés contre la base du Groupement des Forces antiterroristes (GFAT) de Nassoumbou dans la province du Soum, a appris Radio Oméga de sources sécuritaires et locales.
Des individus armés non identifiés (plusieurs dizaines à moto) ont attaqué au petit matin du lundi 28 janvier, ledit détachement militaire avant de s’enfuir en direction du Mali. La riposte est en cours. Pas encore de bilan ni de réaction officielle, mais selon nos sources, 4 personnes ont été tuées dans cette attaque qui a également fait des dégâts matériels.
Le détachement militaire de Nassoumbou a essuyé une attaque le 16 décembre 2016 causant la mort de 12 soldats burkinabè.

Avec LeFaso.net et OmagaFM

Avatar
A propos Joséphine Bawa 55 Articles
Responsable Desk politique et Afrique Joséphine Bawa capitalise 17 ans d'expérience en matière de communication et journalisme. Diplômée de Wit University (Johannesbrg, South Africa) elle a collaboré avec diverses agences de presse internationales dont AP, Reuters. Josephine dirige le desk politique de la Rédaction du journal Le Temps. Joséphine est également consultante auprès de plusieurs cabinets en Afrique et en Amérique du Nord.

Laisser un commentaire