Un journaliste rwandais accusé de « terrorisme »

Un journaliste rwandais, pigiste pour le service local de la BBC-radio a été arrêté pour possession d’explosifs et participation à un « complot terroriste ».

Phocas Ndayizera, 39 ans, n’avait plus été vu par ses proches depuis plusieurs jours et selon le porte-parole du RIB, (Bureau rwandais d’enquêtes), « il a été arrêté en flagrant délit alors qu’il recevait les explosifs, dont de la dynamite », a déclaré jeudi Modeste Mbabazi, le porte-parole du RIB.

Paradé jeudi devant les médias, M. Ndayizera a déclaré n’être « jusqu’à présent, pas au courant des raisons pour lesquelles (il a) été arrêté, ni des accusations qui pèsent sur (lui) ».

Il encourt une peine de 20 ans de prison s’il est reconnu coupable aux termes de la loi antiterroriste rwandaise.

L’Organisation rwandaise de la presse espère que l’accusé bénéficiera d’un procès équitable. Toutefois, elle déclare ne pas pouvoir s’impliquer dans le dossier car les accusations ne sont pas, selon elles, liées à son travail de journaliste.

Le service radio de la BBC en kinyarwanda est suspendu depuis 2014 au Rwanda, après que la BBC-télévision au Royaume-Uni eut diffusé un documentaire accusant le chef de l’État rwandais Paul Kagame d’avoir été impliqué dans l’attentat de 1994 contre l’avion du président d’alors, Juvénal Habyarimana.

Le Temps avec VOA

Avatar
A propos Omaboe Akpovi 886 Articles
Journaliste Reporter, 7 ans d'expérience. Couvre l'actualité nationale et les reportages sociaux, culturels, ainsi que les événements de la la société civile. Passionné de lecture et des médias sociaux.

Soyez le premier à commenter

Votre avis sur cet article