Centrafrique : Un prêtre retrouvé calciné après les combats à Alindao

« On a retrouvé son corps, calciné », a déclaré l’abbé Mathieu Bondobo, vicaire général de la cathédrale de Bangui. Un premier prêtre a été tué dans les combats ayant opposé des milices antibalaka, autoproclamés d’autodéfense, à des combattants du groupe armé Union pour la paix en Centrafrique (UPC).

 » Les antibalaka ont tué des personnes de confession musulmane. Une heure plus tard, l’UPC a riposté en attaquant le camp de déplacés », a indiqué Vladimir Monteiro, porte-parole de la mission de l’ONU en RCA (Minusca). L’église d’Alindao et une partie du camp de déplacés de la localité auraient été brûlés, a indiqué une source onusienne.

Selon un communiqué de l’ONU, 20.000 personnes ont été affectées par ces nouvelles violences, qui ont obligé « des milliers » d’autres à fuir « à nouveau ».

Alindao a longtemps été la principale base de l’UPC, groupe armé dirigé par Ali Darassa, un des principaux groupes de l’ex-coalition Séléka qui avait renversé le régime de François Bozizé en 2013.

Le Temps avec AFP

Avatar
A propos Omaboe Akpovi 914 Articles
Journaliste Reporter, 7 ans d'expérience. Couvre l'actualité nationale et les reportages sociaux, culturels, ainsi que les événements de la la société civile. Passionné de lecture et des médias sociaux.

Laisser un commentaire