Le Togo accueille un colloque international sur les plantes médicinales

Lomé abritera en décembre un colloque international sur les plantes médicinales. Il abordera la question des médicaments traditionnels améliorés en Afrique

Le Centre de recherche et de formation sur les plantes médicinales (CERFOPLAM) organisera du 12 au 15 décembre prochain à Lomé, un colloque international sur les plantes médicinales lors d’une rencontre internationale dont le thème est « de la phytomédecine vers le médicament pour le développement durable en Afrique » afin de faire le point des trente ans d’existence du CERFOPLAM et mieux contribuer aux stratégies du développement des Médicaments traditionnels améliorés (MTA).

« Il s’agit de présenter des communications orales et des posters, d’élaborer un plan stratégique pour développer les MTA, de faire une exposition-vente des MTA avérés du Togo».

Durant le colloque, des sous-thèmes relatifs à l’Ethnobotanique ethnopharmacologie, pharmacologie et bio prospection, MTA et Qualité microbiologique seront développés.

Outre les Conférences thématiques, les communications scientifiques et un panel des Sponsors, il est programmé des excursions.

Le CERFOPLAM créé en 1995, a entrepris la recherche et la formation sur les plantes médicinales autour de ses objectifs qui sont de rationaliser la médecine traditionnelle pour obtenir les Médicaments traditionnels améliorés (MTA), former les praticiens de la médecine traditionnelle sur les règles d’hygiène et les risques de toxicité et former une ressource humaine capable d’entreprendre des recherches sur les plantes médicinales.

Le CERFOPLAM regroupe quatre laboratoires dont le Laboratoire de Botanique et d’Ecologie Végétale du Pr Koffi Akpagana, le Laboratoire de Microbiologie du Pr Comlan de Souza, le Laboratoire de Physiologie et de Pharmacologie du Pr Messanvi Gbéassor et le Laboratoire des Extraits Végétaux et Arômes Naturels du Pr Kossi Koumaglo.

Soyez le premier à commenter

Votre avis sur cet article