Médias/RDC : Cinq journalistes « enlevés » à Kinshasa

Cinq journalistes d’un tri-hebdomadaire paraissant à Kinshasa « enlevés » après la publication d’articles sur des détournements des rations d’élèves-policiers

Des policiers ont procédé tôt ce vendredi à l’enlèvement de cinq journalistes d’AfricaNews. Octave Mukendi, Bruce Landu, Roddy Bosakwa et Dan Luyila, conduits vers une destination inconnue », a affirmé dans un communiqué Achille Kadima, directeur de publication du tri-hebdomadaire AfricaNews.

Les policiers qui ont effectué cet enlèvement n’ont présenté « aucun document », a déploré à l’AFP M. Kadima, qui a déclaré vivre depuis « dans la clandestinité ».

Contacté par l’AFP, le porte-parole de la police nationale à Kinshasa n’a pas été en mesure de commenter cette information.

Vendredi, le directeur d’AfricaNews s’était plaint d’une « rafle des journaux » AfricaNews auprès des revendeurs à la criée opérée par des policiers, dans une lettre adressée au chef de la police nationale congolaise.

A la une de cette édition du tri-hebdomadaire, il était écrit : « Enquêtes sur le détournement des rations des élèves policiers, le général Kanyama convoqué à son tour ».

Actuellement directeur des écoles de la police congolaise, le général Célestin Kanyama est sous les sanctions des États-Unis pour son rôle dans une opération de police contre des délinquants entre fin 2013 et début 2014 ayant fait une cinquantaine de morts et une trentaine d’enlèvements, selon des ONG.

Le Temps avec AFP

Soyez le premier à commenter

Votre avis sur cet article