Second repas pour les détenus de la prison de Sokodé

L’Union Européenne UE et l’ONG allemande DAHW ont conjointement aidé à ouvrir une boulangerie de production de pain enrichi à la prison de Sokodé.

La construction, l’installation des matériels et équipements de la boulangerie a coûté 29 millions CFA dans le cadre du « Projet d’Améliorations Durable et Intégré des Conditions de Vie des Détenus au Togo » (PADIC-VieD).

L’initiative va permettre d’augmenter la ration journalière des détenus à travers un second repas constitué de bouillie enrichie ou de pain enrichi, à améliorer aussi la qualité de l’alimentation des détenus et à donner aux détenus qui le désirent une qualification dans le domaine en vue de favoriser leur réinsertion sociale et professionnelle.

Les populations riveraines pourront elles consommer ce nouveau pain enrichi, à identifier les clients potentiels et à recevoir l’adhésion des collectivités locales.

Le vœu est que ces actions s’étendent à toutes les autres prisons pour l’amélioration des conditions de vie des détenus.

Avatar
A propos Emilie ORONG 716 Articles
Emilie Orong est une passionnée de l'écriture. Elle a rejoint L'Equipe Le Temps en 2015. Couvre l'actualité nationale en tous genre et a un regard pointu sur l'actualité africaine.

Laisser un commentaire