Hama: Un hebdomadaire tchadien suspendu pour “fausses informations”

Al-Chahed, un hebdomadaire tchadien, a été suspendu trois mois pour plagiat et “diffusion de fausses informations”, des accusations dont il se défend.

La Haute autorité des médias et de l’audiovisuel (Hama) a sanctionné l’hebdomadaire pour des articles publiés sur son site récemment, dans lesquels le Qatar et le Soudan sont notamment accusés d’être liés à des groupes armés tchadiens rebelles, a rapporté la radio d’Etat.

La suspension a été motivée par le fait qu'”il ressort de l’analyse de ces articles qu’ils ne contiennent aucun fait ou élément matériel permettant de publier des propos accusateurs à l’encontre de pays qui entretiennent des relations de coopération et d’amitié avec le Tchad”, a précisé à la radio le président de l’Hama, Dieudonné Djonabaye.

Contacté par l’AFP, le journal publié en arabe et en français s’est défendu. “Nous sommes victimes de fausses accusations portées à notre égard parce que les articles incriminés sont issus de sources fiables et nous avons des preuves qui peuvent attester la véracité de nos écrits que nous pouvons mettre à la disposition de l’Hama”, a déclaré le rédacteur en chef de la section française d’Al-Chahed, Jules Daniel Yohounkilam.

Le Temps avec AFP

Avatar
About Omaboe Akpovi 894 Articles
Journaliste Reporter, 7 ans d'expérience. Couvre l'actualité nationale et les reportages sociaux, culturels, ainsi que les événements de la la société civile. Passionné de lecture et des médias sociaux.

Laisser un commentaire