Enquête sur la mort suspecte d’un évêque copte en Egypte

La police égyptienne enquête sur la mort dans des circonstances “non-élucidées” d’un évêque copte dont le cadavre a été retrouvé dans son monastère.

Selon une source sécuritaire, l’enquête en cours vise à déterminer les raisons de la mort, “le corps du défunt ayant été trouvé dans un couloir du monastère avec des blessures à la tête”.

L’évêque Epiphanius, 68 ans, dirigeait le monastère Saint-Macaire de Scété, à Wadi el-Natrun. Il avait rejoint ce monastère en 1984 et avait été élu à sa tête en 2013. A la suite de son décès dans des “circonstances non-élucidées (…), les autorités ont été convoquées et une enquête est en cours”, selon le communiqué de l’Eglise posté sur Facebook dimanche soir.

Le corps de l’évêque a été transféré au médecin légiste et une autopsie doit être pratiquée ce lundi afin de déterminer s’il s’agit ou non d’un meurtre, a précisé la source sécuritaire.

Dans une communauté qui fait régulièrement l’objet de discriminations et de violences, rien ne permet toutefois à ce stade de l’enquête d’étayer la thèse d’une violence confessionnelle.

Les coptes, minorité chrétienne représentant environ 10% des 97 millions d’habitants en Egypte, ont été visés par des attentats meurtriers du groupe jihadiste Etat islamique (EI) en 2016 et 2017.

Le Temps avec AFP

Avatar
About Omaboe Akpovi 892 Articles
Journaliste Reporter, 7 ans d'expérience. Couvre l'actualité nationale et les reportages sociaux, culturels, ainsi que les événements de la la société civile. Passionné de lecture et des médias sociaux.

Be the first to comment

Commenter cet article