Enquête sur la mort suspecte d’un évêque copte en Egypte

La police égyptienne enquête sur la mort dans des circonstances « non-élucidées » d’un évêque copte dont le cadavre a été retrouvé dans son monastère.

Selon une source sécuritaire, l’enquête en cours vise à déterminer les raisons de la mort, « le corps du défunt ayant été trouvé dans un couloir du monastère avec des blessures à la tête ».

L’évêque Epiphanius, 68 ans, dirigeait le monastère Saint-Macaire de Scété, à Wadi el-Natrun. Il avait rejoint ce monastère en 1984 et avait été élu à sa tête en 2013. A la suite de son décès dans des « circonstances non-élucidées (…), les autorités ont été convoquées et une enquête est en cours », selon le communiqué de l’Eglise posté sur Facebook dimanche soir.

Le corps de l’évêque a été transféré au médecin légiste et une autopsie doit être pratiquée ce lundi afin de déterminer s’il s’agit ou non d’un meurtre, a précisé la source sécuritaire.

Dans une communauté qui fait régulièrement l’objet de discriminations et de violences, rien ne permet toutefois à ce stade de l’enquête d’étayer la thèse d’une violence confessionnelle.

Les coptes, minorité chrétienne représentant environ 10% des 97 millions d’habitants en Egypte, ont été visés par des attentats meurtriers du groupe jihadiste Etat islamique (EI) en 2016 et 2017.

Le Temps avec AFP

Avatar
A propos Omaboe Akpovi 894 Articles
Journaliste Reporter, 7 ans d'expérience. Couvre l'actualité nationale et les reportages sociaux, culturels, ainsi que les événements de la la société civile. Passionné de lecture et des médias sociaux.

Laisser un commentaire