Burkina : soixante suspects arrêtés dans une opération antiterroriste

L’armée burkinabè a annoncé mercredi avoir arrêté soixante suspects au cours d’une opération dans le nord du pays. Plusieurs bases terroristes démantelées.

L’opération de bouclage et de fouille de « zones suspectes » dans la « bande frontalière nord » a débuté le 8 juillet, a précisé l’armée burkinabè dans un communiqué. « Ces actions conduites avec l’appui des forces aériennes ont permis le démantèlement de bases terroristes et l’interpellation d’une centaine d’individus suspects ».

« Après vérification, soixante d’entre eux ont été transférés aux services d’investigation de la gendarmerie et les autres ont été relâchés », selon l’armée, qui fait aussi part de la saisie de nombreux composants (explosifs, batteries, fils électriques) entrant dans la confection d’engins explosifs artisanaux, ainsi que de produits de contrebande.

Au cours de cette opération, trois soldats ont été blessés.

Le Temps avec AFP

Soyez le premier à commenter

Vos commentaires sur l'article