Angola : annulation accord portuaire entre Atlantic Ventures et Etat

Le gouvernement angolais annule l’accord attribuant les droits de construction et de gestion de port à Atlantic Ventures SA, trop proche des dos Santos

Selon les informations relayées par les médias angolais, la révocation de cet accord que le nouveau gouvernement considère comme ayant été « offert sur un plateau d’argent », pourrait donner suite à une demande de compensation.

Atlantic Ventures, une société dans laquelle Isabel dos Santos (fille de l’ancien président) détient des actions, s’était vue attribuée la gestion du projet en 2017, quelques jours avant la démission du président Eduardo dos Santos de son poste.

« Atlantic Ventures attend maintenant les informations nécessaires de l’exécutif angolais concernant les conséquences de ses décisions, après quoi elle prendra les dispositions nécessaires pour protéger ses intérêts.», a indiqué un communiqué de l’entreprise, relayé par l’agence de presse américaine Bloomberg.

Cette décision intervient dans un contexte de tensions entre le pouvoir en place et la famille dos Santos sur fond de lutte anti-corruption. Quelques mois plus tôt, cette dernière avait vu deux de ses membres (José Eduardo et Isabel dos Santos) être évincés respectivement de la tête du fonds souverain angolais, et de la société de production de pétrole Sonangol, sous des allégations de détournements de fonds.

La semaine dernière, deux autres sociétés ayant des liens présumés avec Isabel dos Santos, auraient été retirées d’un projet de 4,5 milliards $ visant à construire une centrale hydroélectrique dans le pays.

Le Temps avec Agence Ecofin

Avatar
About Omaboe Akpovi 888 Articles
Journaliste Reporter, 7 ans d'expérience. Couvre l'actualité nationale et les reportages sociaux, culturels, ainsi que les événements de la la société civile. Passionné de lecture et des médias sociaux.

Be the first to comment

Votre commentaire sur cet article