Aného et SEDIF conviennent d’améliorer le réseau de distribution d’eau

La mairie d’Aného et le Syndicat des Eaux d’Île de France, SEDIF, signent une nouvelle convention pour améliorer l’accès au service public de l’eau.

Dans le cadre de la seconde phase de l’exécution du Projet d’Amélioration du Service Public de l’Eau de la ville d’Aného, une convention de financement est intervenue entre le Syndicat des Eaux d’Île de France, SEDIF et la commune d’Aného afin d’améliorer l’accès à l’eau potable des trente mille habitants de la commune. L’exécution exigera trois ans de travaux et coûtera environ neuf cent millions de CFA à la caisse du partenaire. Huit km de réseau en PVC fera l’objet de l’extension ainsi que des bornes fontaines à réaliser, des latrine écologiques (Ecosan) à réhabiliter avec des dispositifs de lavage des mains dans deux écoles primaires et un lycée de la commune.

Entre 2014 et 2017 environ cinq cent millions avaient été déboursés pour l’exécution de la première partie au cours de laquelle trois quartiers de la commune (Habitat, Abalo-Condji et Messan-Condji) ont bénéficié de l’extension du réseau de distribution d’eau, la réalisation d’une borne fontaine à Abalo-Condji, l’amélioration des comptages au niveau de la production, des branchements sociaux pour deux écoles et un dispensaire au quartier habitat.

Soyez le premier à commenter

Vos commentaires sur l'article