Projet de géolocalisation des marchandises en transit au Togo

La Chambre du Commerce et d’Industrie du Togo lance le projet de géolocalisation des marchandises en transit sur le territoire avec la technologie GPS.

Le projet entend lutter contre la fraude et le déversement des marchandises en transit sur le territoire togolais. La plateforme est gérée par la Société des Technologies de Géolocalisation du Togo qui rassemble toutes les parties prenantes du transit dans un conseil d’administration dont le rôle est de superviser le suivi par GPS des marchandises en transit.

La douane togolaise organise et suit l’opération de transit du point de départ jusqu’à la sortie des frontières. Les mécanismes de suivi par l’escorte du Service de Suivi Electronique (SSE) et du système de géolocalisation de la COTECNA se sont révélés peu efficaces. Des déversements frauduleux de marchandises ont causé des milliards de perte de droits et taxes à l’Etat et à la CCIT.

Le nouveau système en projet est censé être un système efficace et fiable de suivi par GPS des marchandises en transit de dernière génération qui regroupe tous les acteurs autour d’une même et unique plateforme pour observer ensemble et en temps réel, toutes les opérations de transit depuis le point d’entrée jusqu’au point de sortie du territoire.

Cette nouvelle plateforme en ligne permettra une accessibilité permanente aux participants qui auront accès aux informations portant sur les heures de départ et d’arrivée des transporteurs, la provenance et la destination des marchandises ainsi que des informations sur l’identité des transporteurs et du commissionnaire en douane. La balise placée sur les camions informe sur la distance parcourue par le transporteur, la durée du trajet et le nombre d’arrêt effectué durant le trajet ainsi que le temps effectué au cours de chaque arrêt.

Avatar
About Omaboe Akpovi 892 Articles
Journaliste Reporter, 7 ans d'expérience. Couvre l'actualité nationale et les reportages sociaux, culturels, ainsi que les événements de la la société civile. Passionné de lecture et des médias sociaux.

Be the first to comment

Commenter cet article