L’actualité vue par Le Temps du Togo

Le Togo communique sur l’organisme de sécurité sanitaire des aliments

Le Togo est en chantier pour créer un organisme de…

Vers l’interconnexion des douanes de cinq pays ouest-africains

Réunis à Lomé, le Burkina Faso, la Côte d'Ivoire, le…

Angola : Le président se réjouit d'avoir freiné la corruption

Le président angolais s'est réjoui des résultats obtenus sur le…

Appel aux bonnes pratiques dans le commerce café-cacao

A l’orée de la campagne de commercialisation du café-cacao, les…

Sierra Leone: le gouvernement annule un contrat avec la Chine

Le gouvernement sierra léonais résilie un contrat de 300 millions $…

L'ancien footballeur Bonaventure Kalou gagne la mairie de Vavoua

L'ancien international ivoirien Bonaventure Kalou a été élu maire de…

Dapaong : Une grotte mariale dédiée au pèlerinage des fidèles

Après quinze ans d’existence, la paroisse Bon Pasteur de Natbagou…

Caravane en vue contre l’accaparement des terres par les nantis

Une caravane ouest-africaine sur le droit à la terre et…

Côte d'Ivoire : Bonaventure Kalou veut devenir Maire

L’ancien attaquant international ivoirien, Bonaventure Kalou veut devenir maire pour…

Koroki change d’entraîneur après trois journées de championnat

La première division du championnat national de football enregistre un…

Justice tchadienne : séquestrée à 14 ans, Hawariya n’y croit plus

Deux ans après l'affaire du viol de Zouhoura, la justice…

Afrique du Sud : Le roi des Zoulous récuse les réformes…

Le roi des Zoulous a demandé au président sud-africain à…

Des prisonniers prennent le contrôle d'une prison de Juba

Des prisonniers ont provisoirement pris le contrôle d'une partie d’une…

Second repas pour les détenus de la prison de Sokodé

L’Union Européenne UE et l’ONG allemande DAHW ont conjointement aidé…

Démantèlement d’un vaste réseau de prostitution en France

Un vaste réseau soupçonné d'avoir collecté et blanchi des dizaines…

RDC : Quatre opposants mettent en garde la commission électorale

Selon quatre candidats de l'opposition congolaise la commission électorale devrait…

Handicap International forme des régisseurs de prisons

Le programme Handicap International Humanité et Inclusion célèbre la question…

La région des savanes s’offre un centre d’appareillage

Pour soutenir les personnes vivant avec un handicap il est…

RDC : Koffi Olomide contre la « machine à voter »

Le roi de la rumba Koffi Olomide rejette la "machine…

Burkina Faso : Trois gendarmes "grièvement blessés" dans une attaque

Trois gendarmes burkinabè ont été grièvement blessés lundi dans une…

Melania Trump en Afrique pour les enfants et leur Bien-Être

La Première dame des Etats-Unis, Melania Trump a entamé mardi…

Dankpen: La foudre tue trois femmes dont deux coépouses

Trois peulhes ne se sont pas trouvées au bon endroit…

Afrique du Sud : Desmond Tutu de nouveau hospitalisé

L’ancien archevêque anglican sud-africain Desmond Tutu a été hospitalisé jeudi…

La Voix de l’Amérique diffusera désormais au Togo

 Par une convention, La Voix de l’Amérique, est désormais autorisée…

Sierra-Leone : Des Chinois accusés d’exploitation illicite des mines expulsés

La Sierra-Leone va expulser 38 ressortissants chinois accusés d'avoir exploité…

Angola : Filomeno dos Santos incarcéré pour corruption

Le fils de l'ex-président angolais Jose Eduardo dos Santos, Jose…

Le Burkina bombarde Bana avec des moustiques génétiquement modifiés

Dix mille moustiques mâles génétiquement modifiés ont été introduits à…

Liberia : Disparition de "conteneurs" de billets de banque

Cent millions de dollars, destinés à la Banque centrale du…

Vienne: Aussitôt son brevet de pilotage, meurt dans le crash…

Un avion de tourisme, piloté par un jeune de 20…

CILSS : Les Etats veulent renforcer la lutte contre la chenille…

Le Comité permanent inter-Etats de lutte contre la sécheresse dans…

«
»
TwitterFacebookGoogle+

Quand Alpha Condé ridiculisa Payadoua Boukpessi

Ce n’est pas une légende urbaine. Le président guinéen a un franc-parler qui décoiffe. Enseignant de droit dans un passé lointain, le professeur Alpha Condé ne s’embarrasse pas pour autant de circonlocution. Malinké, il fuit les enflures de sa langue maternelle.  C’est un tout-droit. Lors de la énième partie du dialogue intertogolais, Mme Brigitte Adjamagbo-Johnson et le ministre Payadowa Boukpessi  ont fait les frais du style décapant du chef de l’Etat guinéen. Sa méthode diffère du Ghanéen.  Nana Akufo-Addo est soft, diplomate même. S’il a par exemple reproché au pouvoir d’avoir travesti sa parole quant à l’interdiction des manifestations de la Coalition, il évite de le dire publiquement. A l’opposé, le Guinéen, en bon Malinké élevé dans un milieu soussou,  rue dans les brancards  médiatiques et déballe tout. A l’Hôtel du 2 février, Alpha Condé est passablement énervé. Pour la première fois, il est confronté à la course de haies que subit le facilitateur ghanéen Akufo-Addo. Comme à l’accoutumée – c’est ainsi que procède Akufo-Addo -,  les facilitateurs rencontrent chacune des parties en aparté avant de soumettre leur synthèse à la plénière. La délégation du pouvoir ouvre le bal.  Elle est composée du Premier ministre Komi Klassou, Payadowa Boukpessi,  ministre en charge de la Décentralisation,  du général Damehane Yark ,  en charge de la Sécurité, et du très volubile Gilbert Bawara, ainsi que des membres du parti UNIR.  Une belle brochette du saint des saints. Alpha Condé et Akufo-Addo demandent aux émissaires de Faure Gnassingbe leur proposition pour une sortie de crise.  La délégation reste taiseuse et se vautre dans les fauteuils regardant honteusement les présidents comme de petites frappes de quartier pris en flagrant délit de vol de poulets. Ils sont venus les mains vides et semblent n’avoir pas l’aplomb pour parler au nom du gouvernement ou de leur parti. Surpris d’une telle absence de pouvoir de la part de politiques pourtant considérées comme des gens de pouvoir, Alpha Condé recommande qu’on
fasse appel à Faure Gnassingbé.

Les marionnettes de Faure Gnassingbe

Dans l’intervalle, les deux facilitateurs reçoivent la Coalition. On connait la suite : les réformes normatives, l’offre d’un gouvernement de Transition et  le monitoring international des législatives, l’arrivée de Faure Gnassingbé, et cette synthèse alambiquée des deux facilitateurs quant à l’organisation ou non des élections en novembre. A juste titre, Brigitte Adjamagbo-Johnson entrave  couic  du texte et demande des éclairages. Alpha Condé intervient pour remonter les bretelles à la coordinatrice de la C14 avec un «Brigitte, je parle français!».
Ce qui a le don de susciter un rire gras chez le grassouillet Boukpessi qui s’agitait dans son fauteuil comme un cul-terreux de Sotouboua. Ce manque d’élégance du ministre n’a peut-être pas échappé à l’attention de Condé. Alors quand le ministre en charge de l’interdiction des manifestations intervint pour protester contre l’observation de Brigitte Adjamagbo-Johnson quant à l’impossibilité d’organiser les élections en novembre prochain, le président guinéen est énergique : « Tais-toi ! Tais-toi là-bas ! Tout à l’heure quand il s’était agi de parler au nom du gouvernement, vous étiez incapables de l’ouvrir, non ? On n’était pas obligés de faire appel à votre chef ? Est-ce que tu es le président du Togo ? Tu es le deuxième président du Togo ? ». Silence sépulcral dans la salle. Au sortir de la rencontre, la délégation gouvernementale  montre une fois de plus qu’elle n’a pas voix au chapitre. Gilbert Bawara évite  dans un premier temps la presse, déclarant n’avoir rien à dire. Mais après un conciliabule avec Komi Klassou et moult appels téléphoniques, Gilbert Bawara retrouve sa voix et revint vers la presse. On l’aura compris, et la preuve est faite  avec ce dernier avatar du dialogue intertogolais que les membres du gouvernement sont des marionnettes et n’ont aucune légitimité ; les vrais décideurs sont ailleurs. Et Faure Gnassingbe parle en leur nom.
Tony Feda

930 Vues totales 2 Vues ce jour
(Visited 1 times, 1 visits today)

Laisser un commentaire

Newsletter