Fin de pagaille dans le secteur immobilier au Bénin

Le secteur immobilier au Bénin se recadre. Le Parlement fixe la caution sur le loyer à trois mois. Une loi que le Président Talon promulguera bientôt.

Les Béninois cesseront de se faire du souci dès que la loi sur le bail à usage d’habitation domestique sera promulguée par le chef de l’Etat. Cette loi a été votée selon les députés pour combler le vide juridique dans ce domaine afin que les droits des propriétaires et des locataires soient clairement définis et mettre un terme aux spéculations.

Aké Natondé, l’un des députés ayant déposé la proposition au parlement, « le loyer annuel ne saurait dépasser 8% de la valeur vénale de l’immeuble ou de la maison louée, c’est-à-dire la valeur réelle, le coût auquel on peut vendre la maison. Et si le loyer est mensuel, il faut diviser ces 8% par 12 ».

La loi prend en compte les besoins du propriétaire et le protège des abus de certains locataires qui prennent la nuit à témoin pour disparaître.

Selon le député Orden Alladatin, il s’agit d’une loi pour réguler et non pour punir car « les propriétaires de maison trouvent aussi leur compte dans cette loi ».

Les locataires applaudissent le vote de la loi et croisent les doigts pour sa promulgation par le chef de l’Etat afin de limiter certaines difficultés.

Beaucoup attendent la promulgation de cette loi pour se lancer dans la recherche de maisons à louer afin d’échapper à la caution fixée selon le propriétaire et qui peut aller jusqu’à un an.

Le Temps avec Agence Ecofin

Avatar
A propos Omaboe Akpovi 888 Articles
Journaliste Reporter, 7 ans d'expérience. Couvre l'actualité nationale et les reportages sociaux, culturels, ainsi que les événements de la la société civile. Passionné de lecture et des médias sociaux.

Soyez le premier à commenter

Votre commentaire sur cet article