Le journaliste Seif Kousmate expulsé de Mauritanie pour un reportage

Seif Kousmate

Le photojournaliste franco-marocain, Seif Kousmate, en reportage sur l’esclavage, a été expulsé le 24 mars de Mauritanie vers le Maroc. Sujet déni là-bas.

« Le journaliste est entré en touriste marocain et a travaillé en toute clandestinité, sans accréditation, en violation de la réglementation en vigueur », a affirmé une source de sécurité mauritanienne sous le couvert de l’anonymat, précisant qu’il avait été expulsé le 24 mars vers le Maroc.

Dans un communiqué, Reporters sans Frontières (RSF) a affirmé qu’il avait été « détenu arbitrairement pendant plus de trois jours au siège de la police de Nouakchott, après avoir été arrêté en raison d’un reportage qu’il réalisait sur l’esclavage », au moment où il s’apprêtait à quitter la Mauritanie via la frontière sénégalaise.

« Contacté par RSF, le journaliste précise que les autorités l’ont d’abord +soupçonné de terrorisme, puis d’activisme pour la cause des descendants d’esclaves+ », selon le communiqué publié mardi par l’ONG.

« La détention et l’expulsion de ce journaliste démontrent une nouvelle fois le tabou et la censure qui entourent la question de l’esclavage en Mauritanie », a estimé Arnaud Froger, responsable du bureau Afrique à RSF, cité dans le texte, ajoutant: « La Mauritanie ne mettra pas fin à la pratique illégale de l’esclavage en empêchant les journalistes de s’y intéresser ».

Avatar
A propos Omaboe Akpovi 888 Articles
Journaliste Reporter, 7 ans d'expérience. Couvre l'actualité nationale et les reportages sociaux, culturels, ainsi que les événements de la la société civile. Passionné de lecture et des médias sociaux.

Soyez le premier à commenter

Votre commentaire sur cet article