Elles souhaitent créer et gérer elles-mêmes des forêts

Jusqu’alors écartées, des animatrices d’ONG environnementales initient de créer et gérer des forêts afin de participer aussi à l’autonomisation de la femme.

Une cinquantaine de femmes des ONG féminines des régions des Plateaux et de la Maritime ont partagé des enseignements en début de ce mois sur le cadre juridique en matière de création et de gestion des forêts au Togo.

Le groupe a renforcé les capacités de ses membres en participation active au processus de gestion durable du couvert végétal au Togo. Elles se sont familiarisées avec les textes juridiques et autres dispositions en relation avec la création et l’entretien des forêts communautaires. Les concepts de gestion forestière, loi-cadre sur l’environnement, décret relatif à la mise en place d’un cadre normalisé de gestion des aires protégées au Togo ainsi que la loi relative à la décentralisation et aux libertés étaient les modules des échanges. Les femmes veulent véritablement s’impliquer dans le processus de gestion durable des forêts, un domaine où les femmes sont encore écartées des pouvoirs de décision.

Le Togo a créé depuis l’époque coloniale des aires protégées de toutes catégories confondues et dispose de domaines forestiers communautaires ou appartenant à des collectivités locales ou à des particuliers.

Avatar
A propos Omaboe Akpovi 896 Articles
Journaliste Reporter, 7 ans d'expérience. Couvre l'actualité nationale et les reportages sociaux, culturels, ainsi que les événements de la la société civile. Passionné de lecture et des médias sociaux.

Laisser un commentaire