RDC : des patients poignardés sur leur lit d’hôpital à Goma

Douze patients ont été poignardés dimanche sur leur lit d’hôpital par des personnes non identifiées à Goma, pratiques semblables à celles des rebelles ADF.

« Des malfrats se sont introduits dans deux structures de santé à Mbosho », un quartier de Goma, capitale de la province du Nord-Kivu, dans la nuit de dimanche à lundi, a déclaré le Dr Martial Kambumbu, ministre provincial de la Santé. « Ils ont blessé douze malades à l’arme blanche » dont « trois grièvement », a-t-il ajouté. Les malades ont été transférés dans deux autres centres hospitaliers « plus fiables » et « leur vie est hors de danger selon le rapport médical que j’ai reçu ce matin », a indiqué mardi le Dr Kambumbu.

« C’est la première fois que nous voyons des malades être poignardés dans des structures de santé » à Goma, a réagi Étienne Kambale, rapporteur de la société civile du Nord-Kivu. « C’est étonnant! Nous nous demandons si ce sont des ADF qui sont arrivés à Goma. Car c’est avec ce mode opératoire qu’ils tuaient les gens à Beni », a-t-il expliqué en référence aux Forces démocratiques alliées (ADF), groupe armé de présumés rebelles ougandais musulmans qui sèment la terreur dans le territoire de Beni, à 250 km au nord de Goma.

Le Temps avec AFP

Avatar
A propos Omaboe Akpovi 887 Articles
Journaliste Reporter, 7 ans d'expérience. Couvre l'actualité nationale et les reportages sociaux, culturels, ainsi que les événements de la la société civile. Passionné de lecture et des médias sociaux.

Soyez le premier à commenter

Votre avis sur cet article