L’actualité vue par Le Temps du Togo

Angola : Filomeno dos Santos incarcéré pour corruption

Le fils de l'ex-président angolais Jose Eduardo dos Santos, Jose…

Le Burkina bombarde Bana avec des moustiques génétiquement modifiés

Dix mille moustiques mâles génétiquement modifiés ont été introduits à…

Liberia : Disparition de "conteneurs" de billets de banque

Cent millions de dollars, destinés à la Banque centrale du…

Vienne: Aussitôt son brevet de pilotage, meurt dans le crash…

Un avion de tourisme, piloté par un jeune de 20…

CILSS : Les Etats veulent renforcer la lutte contre la chenille…

Le Comité permanent inter-Etats de lutte contre la sécheresse dans…

RDC : Journalistes licenciés pour avoir couvert la conférence d’un opposant

Une ONG congolaise dénonce le licenciement de deux journalistes de…

Opic : Nouvelle enveloppe pour financer des projets en Afrique

L’agence américaine Overseas Private Investment Corporation, Opic, a approuvé une…

Le parquet ivoirien recherche "des dizaines de milliards" détournés

La haute autorité pour la bonne gouvernance a saisi le…

La Chine envisage son entrée dans le capital de Asky…

Le Fonds de développement Chine-Afrique (CAD-Fund) s’intéresse à Asky Airlines,…

Suppression de l’aide à la presse : "presse morte" maintenue en…

Les patrons de presse veulent protester en Côte-d'Ivoire contre la…

Participation des FAT aux opérations de maintien de la paix

Les Forces Armées Togolaises, FAT, ont organisé une journée d’information…

La Maison familiale de formation rurale se mue en Association

La Maison familiale de formation rurale rouvre à Manga avec…

William Gomis, ex-joueur de Saint-Etienne, tué dans une fusillade

Les dirigeants et joueurs de l’As Saint-Etienne sont profondément affectés…

Nigeria: une explosion de gaz fait plusieurs morts

Une explosion de gaz suivie d’un incendie a tué plusieurs…

La commune de Tsévié célèbre le mois de l’état civil

La mairie de Tsévié célèbre en partenariat avec le Service…

Ghana: Yahsat lance son service internet à haut débit par…

Le fournisseur de connectivité par satellite, Yahsat, a officiellement lancé…

Sénégal: la BOAD subventionne la construction d’infrastructures scolaires

Le Sénégal projette de construire cinq cent salles de classe…

Arrêté pour avoir comparé les Kenyans à des singes

Un homme d'affaires chinois a été arrêté au Kenya après…

RDC : Militants de Lucha libérés après deux jours de détention

Les sept militants de Lucha (Lutte pour le changement), arrêtés…

Transhumance : La campagne 2018 n’a enregistré aucune mort d’homme

Le Comité National de Transhumance (CNT) a tenu ses assises…

Ouganda : Les autorités interdisent un festival qui célébrerait l'homosexualité

Les autorités en Ouganda ont interdit un des plus importants…

RDC: Officiers arrêtés pour n'avoir pas empêché Lucha de manifester

Deux officiers de la police, accusés de n'avoir pas empêché…

RDC: libération du journaliste Tusenge Sebazungu contre rançon

Une organisation de défense de la presse annonce la libération…

Chine : 60 milliards de dollars au développement de l'Afrique

La Chine va consacrer soixante milliards de dollars supplémentaires au…

Hama: Un hebdomadaire tchadien suspendu pour "fausses informations"

Al-Chahed, un hebdomadaire tchadien, a été suspendu trois mois pour…

Bénin : Sanctions envisagées pour les footballeurs mentant sur leur âge

Bénin, le nouveau président de la fédération de football promet…

PPT : Carlos Kétohou passe les charges à Isidore Akollor

Le Patronat de la Presse Togolaise, PPT, a renouvelé son…

L’Université de Kara ouvre un master en planification de développement

L’Université de Kara va ouvrir cette année un programme de…

Les radios rurales du Togo souhaitent la performance

Les radios rurales du Togo sollicitent l’appui du gouvernement et…

Santé : Cas de cataractes pris en charge dans le Tchamba

Une opération chirurgicale foraine de la cataracte s'est déroulée du…

«
»
TwitterFacebookGoogle+

«Tu me traites de dictateur, je te traite de jihadiste»

Dans un post sur sa page facebook, l’ancien candidat à la présidentielle de 2015, Gerry Taama parle de Jihadisme et Cie, en réponse au Ministre Agadazi.

Morceaux choisis.

Le jihadisme s’est invité dans le débat politique togolais, surtout après la sortie du ministre de l’agriculture sur une radio locale à propos des événements de Sokodé. Le PNP serait donc un parti jihadiste. C’est quoi le jihad ?

En arabe, ce terme signifie « abnégation », « effort », « lutte » ou « résistance ». L’islam compterait quatre types de jihad : par le cœur, par la langue, par la main et par l’épée. Le jihad par l’épée a servi d’argument à différents groupes musulmans à travers l’histoire pour promouvoir des actions contre les « infidèles » ou d’autres groupes musulmans considérés comme opposants et révoltés, même si à l’époque du prophète, cette forme de jihad a toujours été réduite à des actes de légitime défense (protection de lieux saints de l’islam contre les envahisseurs)

Le cadre ainsi posé, le PNP est-il un parti jihadiste ? Il faut à mon avis réunir trois conditions. La présence du dogme religieux dans le discours ou le projet politique, l’existence d’une pratique politique fondée sur l’islam et la présence d’un prosélytisme religieux chez les s militants.

Primo. Le dogme

On ne retrouve dans les discours de Tikpi aucune trace de salafisme, d’imposition de la charia ou d’érection d’un califat, tous ces éléments communs qu’on retrouve dans les discours des fous d’Allah à travers le monde. Le pire est qu’on ne trouve aucune trace du religieux dans le propos de Tikpi.

Secondo. La pratique.

Même si on a régulièrement observé lors des réunions du pnp une séparation non rigoureuse entre hommes et femmes, la mixité observée au cours des manifestations est incompatible avec des pratiques jihadistes. Des fous d’Allah n’accepteront jamais s’associer avec des infidèles dans des manifestations publiques, et n’autoriseront surtout pas leur femmes à s’y frotter. De même, ils n’assisteront pas à des prières chrétiennes.

Tertio. Le prosélytisme.

On a souvent présenté l’horrible assassinat de deux militaires devant la maison du ministre comme portant la signature du jihadisme. On oublie malheureusement de préciser que cet acte barbare n’est que la résultante de l’arrestation incongrue d’un imam célèbre dans une ville en ébullition après les événements du 19 août. Et que l’effet de foule subséquent, sans être justifiable de l’horreur des meurtres, peut être difficilement imputable à un parti politique, sauf preuves tangibles à l’appui. On nous dit que les gens ont crié allaouh akbar, mais tout bon musulman crie allaouh akbar à chaque nouvelle, bonne ou mauvaise. Si vous allez à un match de Sémassi, la moitié du stade scande allaouh akbar chaque fois que leur portier enraille une occasion de but. Ils crient la même chose chaque fois que leur équipe marque un but d’ailleurs. Ça n’en fait pas des jihadistes. La particularite du pnp est qu’il est composé d’une majorité de tems (presque tous les partis, en dehors du nôtre, sont implantés dans l’ethnie de leur président fondateur) et il se trouve que les tems sont majoritairement musulmans. Mais il n’ya aucun mal à cela. L’implication d’imans prédicateurs reste aussi chose courante, si on l’oppose à l’activisme des pasteurs, évêques et autres imams autour du parti au pouvoir. Les pouvoirs temporel et spirituel sont dorénavant intimement liés. J’ai côtoyé beaucoup de militants PNP lors des manifestations. Jamais je n’ai vu ou entendu certains parmi eux essayer de nous convertir à l’islam.
Au résultat, c’est juste de la communication politique. Une sorte de réponse du berger à la bergère. Tu me traites de dictateur, je te traite de jihadiste.

Gerry

806 Vues totales 1 Vues ce jour
(Visited 49 times, 1 visits today)

Laisser un commentaire

Newsletter