Lac Nangbéto : Après un repos obligé, la pêche reprend

Le cérémonial est devenu un rituel à chaque nouvelle saison au lancement des activités de pêche sur le lac Nangbéto: remise de kits aux coopératives de pêch

La réouverture des activités de pêche sur le lac artificiel de Nangbéto a été effective depuis le 15 novembre après un repos biologique de 3 mois décrété par nationale de pêches et de l’aquaculture.

A chaque année c’est l’occasion de présenter et de définir des stratégies pour une exploitation durable des ressources halieutiques. Une période de trois mois de repos biologique obligatoire est imposée aux parties prenantes allant du 15 août au 15 novembre de chaque année, ceci pour permettre aux poissons de se multiplier.

C’est l’occasion aussi de présenter le bilan de la campagne écoulée notamment celle 2016-2017 au cours de laquelle 2400 tonnes de poissons ont été capturés contre 1709 tonnes la campagne précédente. Environ 260 ménages ont été dotés des kits d’élevage (coq, poules et provende), 335 autorisations de pêche contre 296 ont été délivrées. Sept cas d’infractions ont été enregistrés alors qu’une moto pompe a été offerte aux deux grandes coopératives de pêche autour du lac.

Pour cette nouvelle campagne des nappes de filets, des bobines à fils, une nouvelle moto pompe avec accessoires et des congélateurs ont été offerts.

Le lac artificiel de Nangbéto est l’unique qui nourrit les populations de ses ressources halieutiques dans la région. En plus des ressources halieutiques, celui-ci offre un microclimat particulier aux riverains, une  opportunité pour d’autres activités génératrices de revenus en période de soudure.

Soyez le premier à commenter

Vos commentaires sur l'article