Côte d’Ivoire: Action judiciaire contre des opérateurs télécoms

L’Association ivoirienne des consommateurs des services télécoms intente une action judiciaire contre opérateurs de téléphonie. En cause: qualité services.

Le président du conseil d’administration de l’association des consommateurs de télécommunication de Côte d’Ivoire (ACOTEL-CI), annonce une action judiciaire contre les opérateurs Orange, MTN et Moov. Dans un entretien accordé au journal l’Intelligent d’Abidjan, il a révélé qu’un conseil juridique déjà constitué va poursuivre les opérateurs pour réclamer un dédommagement pour mauvaise qualité de service, reconnue le 22 septembre dernier par l’Autorité de régulation des télécommunications/Tic de Côte d’Ivoire (Artci) à travers l’amende globale de plus de 5 milliards FCfa, qu’elle leur a infligé.

Grâce au conseil juridique dont l’ACOTEL-CI s’est dotée, Adou Assemien, président du conseil d’administration, souligne que« nous n’allons plus nous contenter de dénoncer, mais allons engager des actions juridiques pour permettre au secteur d’être bien régulé (…) Il est grand temps en Côte d’Ivoire de construire une société civile forte dans l’intérêt des consommateurs. Aucun secteur des télécommunications ne va nous échapper. Présentement nous travaillons pour une réorganisation du mobile money. Il faut revoir le système de régulation actuelle ».

Pour le président du conseil d’administration de l’ACOTEL-CI, l’association mènera « cette affaire jusqu’au bout pour que les consommateurs soient dédommagés pour une fois au moins dans l’histoire de la Côte d’Ivoire. Nous donnons de l’argent à ces grands groupes, mais ils nous traitent avec mépris pour les services qu’ils nous offrent ».

Le Temps avec Agence Ecofin

Avatar
A propos Omaboe Akpovi 915 Articles
Journaliste Reporter, 7 ans d'expérience. Couvre l'actualité nationale et les reportages sociaux, culturels, ainsi que les événements de la la société civile. Passionné de lecture et des médias sociaux.

Laisser un commentaire